• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Angers : l'ouverture, sans personnel, du Géant Casino le dimanche après-midi fait polémique

Á Nantes cette supérette fonctionne chaque dimanche après-midi, sans personnel, depuis le mois de juin. / © France Télévisions - Eléonore Duplay
Á Nantes cette supérette fonctionne chaque dimanche après-midi, sans personnel, depuis le mois de juin. / © France Télévisions - Eléonore Duplay

Depuis quelques mois , plusieurs superetttes testent l'ouverture sans caissier le dimanche après-midi. A Angers, ce week-end, l'hyper Géant Casino franchit un nouveau cap. La grande surface ouvrira ce dimanche 25 août jusqu'à 21 heures.

Par Céline dupeyrat avec Éric Aubron

Pour être autorisé à ouvrir le dimanche après-midi jusqu'à 21heures, l' hypermarché va se passer de son personnel.

Dès la mi-journée, seules les caisses automatiques fonctionneront. Les clients devront donc scanner eux-mêmes leurs articles, sous le contrôle d'animateurs et d'agents de sécurité, extérieurs à l'entreprise.
 
"Le dimanche, il nous manque toujours quelquechose. On ne sait pas où aller. Moi je dis c'est cool. Après des caissières ça aurait été mieux. Mais bon des caises automatiques c'est pas grave"
, s'enthousiasme une clientèle.

"Y a assez de journées dans la semaine pour les gens qui viennent faire leurs courses", tempére un autre consommateur.

Une première 

C'est une première pour un magasin de cette taille. Elle a valeur de test au sein du groupe Casino.
La direction du site entend répondre à une évolution des modes de consommation, mais assure que ce virage technologique n'aura aucun impact sur les salariés.

"La concurrence c'est internet pour nous aujourd'hui. L'hypermarché doit s'adapter. On a des clients de proximité, des étudiants, qui veulent pouvoir disposer de leur supermarché toute la journée et tous les jours", justifie Luc Simon, le directeur du site de la Roseraie

Colére des élus et des syndicats

Á Angers, plusieurs grandes surfaces sont déjà entrées dans une course à la concurrence le dimanche.

Cette nouvelle expérimentation inquiète les syndicats et suscite la colère des élus locaux, dont Christophe Béchu.

Qu'une grande surface veuille ouvrir le dimanche après-midi, sans son personnel, relève d'un non-sens économique et social. Cette décision participe à une surenchère dont personne ne sortira gagnant, car une société déshumanisée n'a pas d'avenir-Cristophe Béchu, maire d'Angers

"Ça prend quand même la vie sociale de familles, de personnes, de citoyens qui ne sont peut-être pas salariés de Casino. Du coup, ils ne bénéficient pas de la même protection, de la même rémunération, de la même récupération en terme de temps. On détourne les choses, l'esprit de la loi et le modéle de société qui existait jusque là et qui était plutôt respecté par les grandes surfaces", déplore Antoine Lelare, secrrétaire général de la CFDT 49.

Ouvert le dimanche matin depuis avril 2018, l'hypermarché dit réaliser 5 % de son chiffre d'affaires sur cette tranche horaire. 

Une mobilisation est annoncée ce dimanche 25 août devant l'hypermarché pour contester cette ouverture prolongée.

A lire aussi

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus