"C'est de la seconde main, si ça foire, c'est moins grave", une matériauthèque ouvre en Maine-et-Loire

Connaissez-vous les matériauthèques ? C'est un lieu qui donne une seconde vie aux matériaux issus du bâtiment. Dans le Maine-et-Loire, une boutique vient d'ouvrir ses portes. 300 clients ont répondu présents dès le premier jour, preuve que ce concept répond à une réelle demande sociale.

Mobilier, sanitaire, visserie, fenêtres, les rayons de la nouvelle matériauthèque sont bien fournis.  
Les premiers clients ne s'y trompent pas, car les prix de ces matériaux de seconde main défient toute concurrence.

"En termes de prix, je m'en sors très bien, puisque pour 35 euros, j'ai tout ça", se réjouit une cliente qui repart avec un évier et sa robinetterie ainsi qu'un luminaire.

"On va avoir pas mal de travaux à faire. L'avantage quand c'est de la seconde main, si ça foire, c'est moins grave", estime un autre client.

Un tiers en dessous du prix du marché de l'occasion

À la clé, des économies et un engagement pour réduire les déchets. 

Restes de chantier, erreur de commandes, le stock provient des particuliers et surtout des professionnels 
qui évitent ainsi le coût de dépôt en déchetterie et surtout sa destruction

"Le principe, c'est de dire, il faut que cette matière continue à circuler, donc sortons là des bennes de déchèteries et des garages, explique David Roux, responsable de la matériauthèque, on les met à des prix très accessibles, à peu près un tiers en dessous du prix de l'occasion".

On peut faire des petits tests ou des menues réparations, mais on ne va pas dans du reconditionnement de la matière.

David Roux

Responsable de la matériauthèque

Dans les travées, rien ne différencie les salariés des personnes en chantier d'insertion, une volonté de l'entreprise des Mauges qui gère aussi deux écocycleries sur le territoire et accompagne chaque année près de 40 personnes en difficulté.

"Ce sont des gens qui ont besoin d'une pause, temporaire, ils savent travailler, mais ils ont besoin de se poser socialement pour redémarrer quelque chose, explique, un exemple comme la matériauthèque, il va y avoir du tri de matériaux, de la vente, de la mise en rayon. Différentes compétences qui peuvent être mises en œuvre".

La matériauthèque est ouverte chaque mercredi, vendredi et samedi matin pour les clients, mais aussi pour les dépôts de marchandises.

durée de la vidéo : 00h02mn05s
Connaissez-vous les matériauthèques ? C'est un lieu qui donne une seconde vie aux matériaux issus du bâtiment. Dans le Maine et Loire, une boutique vient d'ouvrir ses portes. 300 clients ont répondu présents dès le premier jour, preuve que ce concept répond à une réelle demande sociale. À la clé des économies et un engagement pour réduire les déchets. ©France Télévisions

Le reportage de Fabienne Even, Jérémy Armand et Mattéo Gaudin

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité