Knives Out : le retour en fanfare du duo rock angevin The Blind Suns

Plus rock que jamais, plus incandescent que jamais, le groupe angevin The Blind Suns prépare un album pour 2022 et nous en donne un avant-goût dès maintenant avec le single "Knives Out". Branchez les guitares, sortez les lunettes noires, interview...

Ils s'appellent  Dorota Kuszewska et Romain Lejeune, forment l'épine dorsale du groupe The Blind Suns et nous reviennent enfin avec un nouveau single et un clip, prélude d'un album prévu pour 2022. Interview...

On se souvient de votre retour rocambolesque des États-Unis en mars 2020, au début de la pandémie. Que s'est-il passé depuis dans votre vie d'artiste, dans votre vie tout court ? 

Romain Lejeune. Depuis qu'on a discuté avec vous la dernière fois, on a vécu de vraies montagnes russes. On ne connaissait jusque-là que la vie en tournée quasi-permanente, alternée de passages repos et studio. Un an et demi à l'arrêt, c'était très nouveau, on s'est beaucoup remis en question à plein de niveaux. On a même eu peur que cela sape notre envie et notre motivation à continuer dans la musique. Je crois qu'au contraire cette période de réflexion a été très bénéfique et que l'on revient plus confiants et relâchés que jamais. 

On a aussi enregistré entre temps un nouvel album et signé sur un des meilleurs labels indépendant européens ( Modern Sky UK ) et forcément cela aide à repartir du bon pied.

Vous revenez d'une tournée en Allemagne, tout recommence comme avant. C'est le bonheur retrouvé ? 

Romain Lejeune. On y est presque ! Il reste quelques restrictions, tout le monde essaie d'être prudent pour ne pas retomber dans une 100e vague mais nous, comme le public, trépignons de retrouver l'ambiance des lives comme avant (et aussi des after-partys !).

Vous nous avez habitués jusque-là à un rock plutôt mélodique, tendance surf dans votre dernier album en date, Offshore. Votre nouveau single, lui, est beaucoup beaucoup plus rock. Un besoin de vous défouler après ces mois de crise sanitaire et de confinement ? Que raconte-t-il ? 

Romain Lejeune. Avec The Blind Suns, on a jamais menti, on a toujours raconté notre vie selon le moment, et nos 3 premiers disques étaient écrits en tournée, inspirés de voyages et de belles rencontres, ils étaient forcément plus légers, on parlait de Road-Album notamment sur "Offshore".

Ce nouveau single a été écrit entre 4 murs pendant le confinement et à la suite de la relation toxique avec notre ancien label, donc il est forcément plus sombre. Mais pas noir non plus, l'idée n'est pas qu'il s'agit des Blind Suns déprimés mais plutôt des Blind Suns qui ont envie d'en découdre, de reprendre ce qu'ils savent faire le mieux, la tournée, le partage, les roads-trips, les belles collaborations. Et vite ! D'où le besoin d'aller piocher dans le Rock parfois Punk, ces styles définissent le mieux l'urgence.

L'album est prévu pour 2022. Avec cette même orientation musicale ? 

Romain Lejeune. Il y a plein de surprises dans cet album, mais on retrouve aussi des titres plus proches de l'identité originale Surf et mélodique de The Blind Suns. On a choisi "Knives Out" comme premier titre car c'est finalement un "anti-single" où on ne nous attendait pas, et on trouvait ça fort et marquant de revenir de cette façon. On sait que certains autres titres seront probablement davantage fédérateurs et on ne va pas tarder à en dévoiler.

Un single mais aussi un clip signé Antony Bou, à l'image de la musique, très noir, très léché, un peu enragé aussi...

Romain Lejeune. On a fait le choix d'un clip en noir et blanc et d'une atmosphère sombre avec une histoire dont la trame temporelle est emmêlée, c'est emprunté au style cinématographique "Mindfuck". On trouve que cela colle parfaitement à l'ambiance du titre et à ce qu'il raconte, à savoir une période où l'on cherche un sens à ce qui n'en a pas toujours. Et Antony Bou est un copain très talentueux, il a donc également mis sa petite patte magique de réalisateur.

Merci Romain, merci Dorota, plus d'infos sur The Blind Suns ici

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture