Maine-et-Loire : un avion de l'Espace Air Passion accidenté lors d'un atterrissage sur l'aéroport d'Angers Loire

Pas de blessé mais une grosse déception dans les rangs de l'Espace Air Passion, ce musée de l'air basé sur l'aéroport d'Angers Loire, à Marcé, au nord d'Angers. Samedi, un des nombreux bijoux de l'association a été accidenté lors de son atterrisage. Le train avant n'est pas sorti.

Le Moynet Jupiter en vol
Le Moynet Jupiter en vol © Bastien Otelli

Ce samedi 30 mai, le musée Espace Air Passion rouvrait au public après le troisième confinement. En fin d'après-midi, alors que le musée avait refermé ses portes, deux membres de l'association ont décollé à bord d'un Moynet Jupiter, un bimoteur des années 60 que le musée restaurait depuis une vingtaine d'années.

L'avion avait déjà repris son envol depuis trois ans, sans encombre. Mais ce samedi, alors qu'il s'apprêtait à atterrir, le pilote, parfaitement qualifié pour voler sur cette machine, a fait ce qu'on appelle en terme aéronautique un "arrondi". C'est à dire qu'à l'approche du sol, il a légèrement tiré sur les commandes pour poser d'abord le train principal situé sous l'habitacle, entre les ailes. Puis il a voulu posé la roulette avant. Procédure tout à fait normale.

C'est à ce moment que l'incident est arrivé. Faute d'être sortie suffisamment de son logement (l'avion dispose de trains rentrants), la roulette avant a cédé et le nez du bimoteur a heurté la piste.

"On est tous navrés"

Pas de blessure pour le pilote et son passager, un pilote professionnel instructeur, mais des dégâts sur l'avion. L'hélice tripales est détruite et il reste à savoir si le moteur a été impacté.

"On est tous navrés que ce superbe avion, unique, soit cloué au sol" déclare Dominique Montel d'Espace Air Passion. "Il faut expertiser tout ça" dit-il. Au musée, les bénévoles ont déjà compris ce qui s'était passé. Une rotule de la roulette avant s'est brisée, entraînant l'accident. On ne sait pas encore quand l'avion pourra revoler. 

Unique musée en France à disposer d'autant d'avions anciens en état de vol, l'Espace Air Passion d'Angers avait récupéré cet avion d'affaires dans les années 90. Il lui avait été offert par son concepteur André Moynet.

Fabriqué en seulement trois exemplaires et présenté au Salon du Bourget en 1965, le Moynet Jupiter n'avait finalement pas été produit en série. Les Américains avaient pris de l'avance sur ce type d'avion et les Français ont préféré à l'époque se consacrer au projet Concorde.

Un seul modèle en état de vol

Le premier modèle avait été testé jusqu'à ses limites comme il se doit et donc cassé (c'est comme cela que l'on faisait en ce temps-là) et les deux autres avaient volé. L'un est aujourd'hui dans les réserves du Musée de l'Air au  Bourget, il ne vole plus et le troisième a donc été confié aux bénévoles chevronnés de l'Espace Air Passion qui l'ont remis en état.

Ce six places équipé de deux moteurs de 290 chevaux volait encore dans les années 80. 

Selon Dominique Montel, il avait eu à ses commandes de prestigieux pilotes comme André Turcat, ancien pilote d'essai du Concorde, la Vendéenne Jacqueline Auriol, première Européenne à franchir le mur du son, mais aussi Jacques Brel.

L'avion a pu être restauré grâce à l'aide financière de la Fondation du Patrimoine, d'Airitage et la fondation d'entreprises Mécènes et Loire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aviation économie aéronautique musée culture