Patrimoine. Fin des travaux sur les remparts nord du château d'Angers

Voilà plus de deux ans que l'on s'afférait sur la façade nord du château médiéval d'Angers. Les échafaudages ont été démontés. Seule la tour du moulin continue de faire l'objet de travaux de rénovation.

Le château médiéval d'Angers s'impose à tous ceux qui traversent la ville par la voie sur berge. Son volume disproportionné par rapport aux autres bâtiments qu'il domine, comme un Gulliver dominerait des Lilliputiens, force le respect. Et c'était bien le but lorsqu'il fut édifié au XIIIᵉ siècle, sur décision de Blanche de Castille, mère du futur Saint-Louis.

800 ans plus tard, le géant de pierre nécessite quelques soins et c'était au tour, depuis deux ans et demi, de la façade nord, d'être restaurée.

Plan France Relance

Des travaux qui viennent de se terminer et qui ont été financés par le plan "France Relance" initié en 2020 par le gouvernement pour remplir les carnets de commande des entreprises spécialisées dans le patrimoine, sous le chapitre de la "valorisation des savoir-faire nationaux existants". On était alors à la sortie de la crise sanitaire. 

Le front nord du château d'Angers avait été identifié comme nécessitant de gros travaux de restauration. Il était en effet très abimé par les ruissellements d'eau de pluie (le front sud avait été restauré en 2012).

L’objectif était de réaliser un traitement du gros œuvre, des maçonneries, le remplacement des pierres abimées, des visseries ainsi qu'une reprise de l'étanchéité. Il convenait enfin de revoir l’évacuation des eaux de pluie.

Réfection des joints 

On a également refait des joints qui étaient en ciment pour les remplacer par de la chaux naturelle, plus adaptée, car plus respirante, ce qui évitera à l’humidité de s’installer et de détériorer la maçonnerie.

Le chemin de ronde qui va de tout en tour, a été de même rénové et couvert de pavés.

Précisons pour le visiteur qui serait étonné d'une différence de couleurs du front nord avec la porte des champs (vers le rond-point du Roi René) que cela vient du fait que cette porte avec ses deux tours et son pont-levis était la porte principale du château au Moyen Âge. Elle donnait sur l’extérieur de la ville. Elle se devait donc d'être plus prestigieuses. Les deux tiers ont été faits en pierre de parement en calcaire.

"Une réouverture à la visite du circuit du chemin de ronde est prévue pour le mois de juin", précise Emma Fonteneau, responsable communication du Château d’Angers.

Une partie demeure encore en travaux, la tour du Moulin (où on avait construit un moulin au XVIᵉ siècle). On prévoit dans l’avenir d'ouvrir au public le sommet de cette tour qui surplombe la Maine, mais après d’autres travaux. 

 Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv