Les Ponts-de-Cé, Angers : 3 chiens morts, les cyanobactéries en Loire, un danger bien réel pour l'homme et l'animal

Trois chiens sont morts après une baignade en Loire. Principales accusés : les cyanobactéries, ces micro-organismes qui donnent à l’eau une couleur intense...
Cyanobactéries en Loire, à hauteur du Ponts-de-Cé, en Maine-et-Loire, août 2020
Cyanobactéries en Loire, à hauteur du Ponts-de-Cé, en Maine-et-Loire, août 2020 © France 3 Pays de la Loire
Un amas d'algues, noir, flotte au grès du courant, dans ce bras de la Loire, à hauteur des Ponts-de-Cé, près d'Angers.

C'est ici qu'un vacancier promenait son chien, lorsque l'animal est tombé brutalement dans le coma, après avoir ingéré ce type de boulette. La mort est survenue seulement ¾ d'heure plus tard.

La Préfecture du Maine-et-Loire a recensé 4 intoxications de chiens, dont 3 mortelles, depuis une semaine et 1/2, avec, toujours, les mêmes symptômes.

"Ils vont finalement tomber sur le côté et avoir des symptômes nerveux comme une intoxication avec des congestions, explique Didier Boisseleau, directeur départemental de la protection des populations du Maine-et-Loire, il y a aussi un peu de diarrhée parfois et ils tombent très vite dans le coma".
Cyanobactéries prélevées en Loire, août 2020
Cyanobactéries prélevées en Loire, août 2020 © France 3 Pays de la Loire
Thierry Polato est ingénieur de l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire, il effectue des prélèvements pour mieux comprendre ces micro-organismes. Ils ont besoin de lumière et de chaleur pour se développer.

Actuellement très basse et transparente, la Loire a vu ses bactéries s'y développer depuis l'été 2017, et les premiers cas de chiens intoxiqués. "On a découvert que, depuis ces années là, on avait un nouveau genre de cyanobactéries potentiellement toxiques qui sécrètent une toxine, un poison ans ses cellules et qui, si elle est ingérée, peut provoquer effectivement des risques" explique l'ingénieur de l'ARS.
Cyanobactéries en Loire, un danger mortel
Cyanobactéries en Loire, un danger mortel © France 3 Pays de la Loire
C'est au microscope que les cyanobatéries sont formellement identifiées.
Il en existe deux types : les planctoniques, qui se développent à hauteur d'eau, et les benthiques, au fond des cours d'eau, responsables, elles, des décès de chiens.

"Les planctoniques, on va retrouver ça plutôt sur les baignades qu'on a en eau douce dans le département, donc on va émettre d'autres recommandations voire aller jusqu'à l'interdiction de baignade, explique Thierry Polato, là, sur les benthiques, on n'est pas sur le même type de toxine et le même type d'usage donc on va adapter nos recommandations en fonction de la situation".

Les autorités recommandent de ne pas pratiquer d'activités nautiques près de ces amas noiratres.
Et rappellent que la baignade dans la Loire est de toute façon formellement interdite.

► Le reportage de notre rédaction
Angers : 3 chiens morts, les cyanobactéries en Loire, un danger bien réel pour l’animal et l'homme
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement santé société