Voile. Cap Martinique : le corps sans vie du skipper et vétérinaire d'Angers Philippe Benoiton retrouvé au large du Cap Finisterre

Philippe Benoiton avait pris le départ de la course à la Trinité-sur-mer dimanche dernier. L'organisation de la course avait fait savoir qu'elle avait perdu tout contact avec le skipper. Son corps a été repêché en début d'après-midi ce mercredi.

La course Cap-Martinique est une course amateur de voilier de 10 à 12 mètres. Les concurrents sont partis le 14 avril de la Trinité-sur-mer, dans le Morbihan, pour rejoindre Fort-de-France, en Martinique.

Philippe Benoiton, un vétérinaire d'Angers âgé de 63 ans, était l'un des concurrents.

La direction de la course avait communiqué ce mercredi matin sur son site qu'elle n'avait plus de contact avec le skipper depuis 3h (heure française) alors qu'il naviguait au large de l'Espagne.

Un équipage dérouté

"Le directeur de course, François Seruzier, a observé que le voilier faisait une route au ralenti en milieu de nuit, marquée par un demi-tour à 5h49 Heure Française." disait alors le communiqué.

Un équipage avait été dérouté pour lui porter secours, mais n'avait pu monter à bord, les conditions météo étaient trop mauvaises.

Les secours se sont poursuivis via des moyens maritimes et aériens des gardes-côtes espagnols. Jusqu'à la découverte du corps du skipper.

Repêché au large du Cap Finisterre

"A 13h30, annonce un nouveau communiqué de la direction de course, le corps de Philippe Benoiton a été repêché au large du Cap Finisterre par le MRCC espagnol... Philippe était un régatier confirmé de 63 ans, marié et père de famille.Toute l’équipe organisatrice adresse à sa famille ainsi qu’à tous ses proches ses plus sincères condoléances."

Vétérinaire à Angers, ce passionné de voile depuis l'âge de 10 ans rêvait de faire une transatlantique en solitaire, d'où son engagement dans la Cap-Martinique. Un objectif plus personnel que sportif, disait-il.