Sèvremoine, en Maine-et-Loire : l'entreprise Mulliez-Flory fabrique des t-shirts connectés pour veiller sur notre santé

C'est la rencontre d'une start-up spécialisée dans les données de santé et d'une entreprise de confection innovante qui a permis de mettre au point et de commercialiser ce t-shirt intelligent et connecté. Le vêtement collecte en temps réel les données de santé de la personne qui le porte.

L'entreprise Mulliez-Flory à Sèvremoine en Maine-et-Loire fabrique des t-shirts intelligents et connectés
L'entreprise Mulliez-Flory à Sèvremoine en Maine-et-Loire fabrique des t-shirts intelligents et connectés © Éric Aubron / France Télévisions

L'entreprise Mulliez-Flory, basée à Sèvremoine dans le Maine-et-Loire, fabrique des vêtements de travail. Depuis plusieurs années, elle s'est intéressée aux vêtements connectés, sans trouver de solution technologique satisfaisante. La rencontre avec la start-up Chronolife a permis de trouver la bonne solution, de la réaliser et de la proposer aux patients comme au corps médical.

Notre santé nous intéresse, en ces temps perturbés par la crise sanitaire, nous mesurons combien c'est un bien précieux. Mieux vaut prévenir que guérir dit l'adage, et, quand on a déjà été touché par la maladie mieux vaut éviter la rechute. Ce t-shirt connecté devrait y contribuer.

 

Un t-shirt conçu comme un outil de soin

Laurent Vanderbrouck, le directeur général de Chronolife est convaincu par la pertinence de ce vêtement connecté, "aujourd'hui on est concentré sur deux pathologies, l'insuffisance cardiaque chronique et l'insuffisance respiratoire. En ce moment 30 à 35% des patients covid, quand ils quittent l'hôpital après un passage en réanimation, ont des séquelles à long terme, respiratoires et cardiovasculaires. Le t-shirt peut être prescrit dans ce cadre précisément".

Le t-shirt sait mesurer le rythme cardiaque, la capacité pulmonaire, le nombre de pas, ou la température corporelle, au fur et à mesure de la journée. Son autonomie est de 45 heures. Pas besoin d'autres appareillages, les données sont sécurisées et consultables en temps réel par le médecin qui peut établir le diagnostic à distance. Le t-shirt intelligent répond à plusieurs usages, outil de santé pour une personne malade, ou connaissance de soi, pour un sportif par exemple.

 

Un t-shirt pris en charge par l'Assurance Maladie

Le t-shirt connecté ressemble à n'importe quel autre t-shirt, au début. Conception et fabrication sont identiques pour ce vêtement de coupe et de couture soignées. Dans un deuxième temps, il s'agit de lui ajouter un réseau de capteurs sophistiqués qui vont faire la spécificité du t-shirt. Le rendre intelligent pour l'observation du patient qui le porte, et connecté pour transmettre au médecin les données enregistrées.

"Nous faisons des vêtements qui sont en prix moyen entre 10 et 12 €, et là on est à fois 10, fois 15 ! Mais sur un produit qui apporte peut-être fois 100 ! C'est un travail de qualité et de minutie sur ce produit", s'enthousiasme Jacques Gindre, le président de Mulliez-Fleury.

Cette innovation a déjà trouvé preneur auprès de plusieurs hôpitaux en France, mais aussi au Dannemark par exemple. Les promoteurs du t-shirt connecté tablent sur un large développement en Europe. En France, c'est le médecin qui le prescrit au patient, il ne s'agit pas d'un gadget, et à 250 € pièce, tout le monde n'aurait pas les moyens de s'offrir ce t-shirt connecté.

Maine-et-Loire : à Sèvremoine l'entreprise Mulliez-Flory fabrique des t-shirts intelligents

Le processus de prototypage et de fabrication est terminé, reste un défi à relever pour les concepteurs, augmenter la durée de vie du vêtement, car sa technologie pour l'instant, résiste à une quarantaine de lavages. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
innovation économie technologies santé société covid-19