Le Choletais Geoffrey Véron cosigne un joli clip pour la défense de l'environnement

Publié le Mis à jour le

Une grande plage, deux personnages, une jolie musique, ce n'est pas une nouvelle version de "Un homme et une femme" mais le nouveau clip de Geoffrey Véron et Alexandre Chiron, deux Choletais qui avaient déjà travaillé ensemble. Le thème : la défense de l'environnement.

En ces temps de confinement où les plages sont fermées même à leurs riverains, le clip de Geoffrey Véron est une invitation à partir s'aérer, génératrice d'une vraie frustration.

Officiellement, il faudra attendre le 1er juin avant de pouvoir à nouveau fouler le sable. On vous l'a dit, le déconfinement sera progressif.
 

Défendre l'environnement

Et pourtant, les plans tournés sur cette plage de la région voisine de Nouvelle Aquitaine font envie. Mais il ne s'agit pas d'un clip touristique destiné à faire la promo du littoral français. Après avoir signé en décembre dernier un clip pour le don de sang, Geofrrey Véron avait envie cette fois-ci de défendre l'environnement.
  "Avec Alexandre, on avait envie de retravailler ensemble, explique Geoffrey Véron. On est tombé sur une statistique qui disait qu'un tiers des Français jetaient des déchets par la fenêtre de leur voiture."

Le thème de leur prochaine création serait donc la défense de l'environnement et plus précisément de notre littoral.

"On voulait faire du subtil, précise Geoffrey. Pas une leçon de morale, on voulait faire plus léger." Dans le clip "Pourquoi sang-faire", Geoffrey avait déjà fait preuve d'une grande sensibilité préférant l'évocation à la démonstration pour expliquer l'importance du don du sang.

Et cette fois encore, il évoque plus qu'il ne montre. 

Pour cette nouvelle création, il s'était donné rendez-vous à mi chemin avec J.ben, sur une plage près de Royan. Coup de bol, c'était le 14 mars, juste avant l'annonce du confinement !  

Du Beach Art

J.ben, est un artiste spécialisé dans le "Beach Art" , "art éphémère explique-t-il sur son site qui consiste à dessiner sur le sable mouillé."

Geoffrey, qui a écrit le scénario et la musique, est venu avec Alexandre Chiron qui réalisera les images mais aussi avec son oncle et la petite-fille de celui-ci. "J'aime bien mettre en scène ma famile et mes amis" avoue-t-il.

Pendant que J.ben commence à dessiner sa fresque sur la plage, les premiers plans des deux personnages sont réalisés. L'équipe avait même prévu d'apporter des déchets, au cas où. Malheureusement pourrait-on dire, la mer avait amené tout ce qu'il fallait. Le clip pouvait se tourner sans difficulté.

C'est ainsi que "Face à l'amer" a été réalisé avec les images drone également de J.Ben puis monté et enrichi d'une musique signée Geoffrey Véron, jolie musique exécutée au piano. 

Pour les détails du clip, on vous laissera le découvrir. Il fait un peu plus de 3 minutes et se laisse regarder sans problème.
Un message qui prend une nouvelle dimension à l'approche du déconfinement et de la réouverture des plages...