Maine-et-Loire : deux automobilistes contrôlés à 196 km/h et 254 km/h

Dimanche 6 décembre, les gendarmes du Maine-et-Loire ont intercepté un conducteur à 196 km/h au lieu de 90 km/h sur l'A11 au nord d'Angers. Il y a quelques semaines déjà, un automobiliste avait été flashé à 254 km/h au lieu de 110 km/h près de Cholet.

En deux semaines, les gendarmes du Maine-et-Loire ont enregistré deux excès de vitesse supérieurs à 100 km/h. Dimanche 6 décembre, ils contrôlaient un véhicule à 196 km/h... au lieu de 90 km/h sur l'autoroute A11 au nord d'Angers.

[CONDUITE INCONSCIENTE] ?Carton rouge pour un automobiliste intercepté à la vitesse de 1️⃣9️⃣6️⃣km/h sur un axe limité...

Publiée par Gendarmerie départementale de Maine et Loire - 49 sur Mercredi 9 décembre 2020

Le conducteur âgé de 25 ans s'est vu retirer son permis de conduire sur le champ et son véhicule a été immobilisé.

 

144 km/h au dessus de la vitesse autorisée

Le 22 novembre dernier, un autre automobiliste a affolé les compteurs des gendarmes. Positionnés sur la RD160 à Saint-Christophe-du-Bois près de Cholet, ils flashent un véhicule à 254 km/h au lieu de 110 km/h...soit 144 km/h au dessus de la vitesse autorisée.

Le conducteur en faute n'a pas pu être intercepté de suite à cause de la forte célérité de son véhicule, une Porsche Cayenne. Mais il a pu être retrouvé grâce au relevé de la plaque d'immatriculation de sa voiture. Il s'agit d'un résident de la région nantaise, âgé de 60 ans.

En plus de la suspension de son permis de conduire et d'une grosse amende, l'automobiliste risque aussi la saisie judiciaire de son véhicule.

 

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité