• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le département de la Mayenne s'engage dans le Vendée Globe 2020-2021 avec le skipper Maxime Sorel

Détail de la décoration du Voilier IMOCA de Maxime Sorel pressnti pour disputer le Vendée Globe 2020-2021 / © Equipe Voilier V and B – Mayenne
Détail de la décoration du Voilier IMOCA de Maxime Sorel pressnti pour disputer le Vendée Globe 2020-2021 / © Equipe Voilier V and B – Mayenne

On connaissait déjà l'engagement du département de la Vendée dans l'organisation du Vendée Globe. Ce mardi 9 juillet, un autre département des Pays de la Loire entre dans la course. La Mayenne s'engage auprès du skipper Maxime Sorel et de son Voilier V and B.      

Par Guénolé Seiler

Montant déboursé par le département : 600 000 euros sur trois ans. Le principal sponsor du skipper, V and B, une enseigne de franchises de bar et caves, est également mayennais.
Sur la coque du voilier IMOCA, figure le slogan "M comme Mayenne". Un accord scellé ce mardi 9 juillet à Paris avec la présence du président du Conseil Départemental Olivier Richefou. 
Maxime Sorel, 33 ans est ingénieur en génie civil. Il a notamment remporté la Transat Jacques Vabre 2017 avec Antoine Carpentier en Class40, et la Rolex Fastnet Race 2017 toujours en Class40.

Pour le skipper : « Je suis ravi de l’arrivée de la Mayenne dans notre projet qui va nous mener jusqu’au départ du Vendée Globe. La Mayenne est le département d’origine de notre partenaire historique, V and B, et ça a du sens de les rassembler autour du projet. Le département a tout de suite adhéré à notre rôle d’ambassadeur de « Vaincre la Mucoviscidose ». Notre budget est désormais consolidé mais pas totalement bouclé. Notre club Sailing Together a été fondé pour fédérer un maximum d’entreprises autour de notre défi autour du monde. De mon côté, avec mon équipe, je continue à découvrir le bateau et je me concentre sur nos prochaines échéances que sont la Rolex Fastnet Race et la Transat Jacques Vabre. V and B – Mayenne est une formidable machine qui n’est pas facile à dompter mais je travaille beaucoup pour y parvenir. »

Olivier Richefou justifie cet engagement financier : « Le nautisme et la voile au grand large en particulier sont éminemment reconnus pour les valeurs qu’ils véhiculent et leur impact de visibilité et de notoriété. Maxime Sorel fait quant à lui preuve d’une expérience avérée des courses nautiques dans la classe IMOCA avec un projet structuré et un programme de courses établi pour les trois ans à venir au rang desquelles la Transat Jacques Vabre en 2019 et le Vendée Globe en 2020. En devenant partenaire de l’entreprise mayennaise V and B et de l’association reconnue d’utilité publique Vaincre la Mucoviscidose, une alliance inédite et unique est réunie autour du skipper Maxime Sorel, et d’une valeur commune : l’épanouissement et le dépassement de soi».

Un engagement financier de 600 000 euros que Guillaume Garot, député PS et conseiller département juge malvenue dans les colonnes de Ouest France Mayenne.

"Où est l’urgence aujourd’hui ? Quelles priorités voulons-nous défendre ? Cela me pose question." déclare notamment Guillaume Garot.

Le voilier de Maxime Sorel est l'ancien voilier "Groupe Bel" mis à l'eau en 2007. Il a déjà participé à trois Vendée Globe.
 

Le programme du voilier V and B - Mayenne

3 Août 2019 : Rolex Fastnet Race à Cowes (GB)
18 au 22 septembre 2019 : Défi Azimut à Lorient
27 octobre 2019 : départ de la Transat Jacques Vabre, traversée de l’atlantique en double entre Le Havre et Salvador de Bahia
Mai 2020 : The Transat, départ de Plymouth  
Juin 2020 : New York / Vendée
Septembre 2020 : Défi Azimut à Lorient
8 novembre 2020 : départ du Vendée Globe aux Sables d’Olonne

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus