Ligne LGV Paris-Rennes, trop de bruit pour les riverains

Publié le Mis à jour le

Les nuisances sonores incommodent fortement les riverains le long du tracé de la LGV. Certains élus et des riverains se mobilisent en Sarthe et en Mayenne.

Bruit et vibrations à chaque passage de train, c'est à dire toutes les 12 minutes en moyenne selon plusieurs riverains, c’est le quotidien de plusieurs riverains.


Avec une moyenne d’environ 40 TGV par jour à plus de 300 Km/h les seuils de 60 db sont dépassés et selon certains riverains le niveau pourrait atteindre 85 db.

Des élus et des pétitions sur papier ou en ligne visent tous à demander au groupe Eiffage de respecter le cahier des charges qui limitait les nuisances sonores à 60 dB.

Le concessionnaire a annoncé une campagne de mesures acoustiques dès septembre sur 100 points noirs.

►Notre reportage de Pierre-Erik Cally et Sarra Bencherifa à Saint-Denis-du-Maine (53)