Mayenne : à Congrier, les repas non consommés à la cantine scolaire sont revendus à petit prix

Publié le
Écrit par Florie Cotenceau, Fabienne Even
Chaque jour, les plats non consommés à la cantine scolaire de Congrier sont revendus au café-épicerie du village
Chaque jour, les plats non consommés à la cantine scolaire de Congrier sont revendus au café-épicerie du village © France Télévisions

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, la commune de Congrier a mis en place un dispositif vertueux. Les plats non consommés par les enfants sont revendus aux habitants, au bistrot du village.

Pas sûr que la soupe aux épinards servie ce midi à la cantine scolaire de Congrier en Mayenne provoque l'enthousiasme des enfants. Mais une chose est certaine, la soupe non consommée ne sera pas jetée à la poubelle.

Selon le menu du jour et l'appétit des marmots, les plats reviennent en cuisine plus ou moins vides. "Quand ils ont un cordon bleu et des frites, ça part bien", confirme Marie-France Verron, agent municipal à la cantine scolaire. Logiquement, aujourd'hui, il reste beaucoup de potage, mais peu de tartiflette.

Pour éviter le gaspillage alimentaire estimé entre 10 à 20%, voire parfois 50%la municipalité a mis en place un dispositif vertueux. Dorénavant, après chaque repas, les denrées non consommées sont réparties dans des récipients en verre et apportées au café-épicerie du village.   

Les plats individuels y sont revendus à prix modique, de 1 à 2 euros. "Ca marche très très bien, les gens sont demandeurs. Ils viennent même le matin réserver sans savoir ce qu'il y a au menu", explique Thomas Sureau, gérant du café O'Bistroké.

Les clients sont indifféremment des personnes âgées ou des salariés comme cette cliente, ravie de ne pas avoir à cuisiner.

Mis en place il y a un an, ce dispositif suscite déjà l'intérêt des communes environnantes. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.