Nantes et Angers : nouvelles manifestations contre les violences policières

De nouveaux rassemblements contre les violences policières ont eu lieu ce lundi à Nantes et Angers à l'initiative du collectif "Black lives matter".

Cet appel à manifester avant été lancé sur les réseaux sociaux avant la manifestation nationale du samedi 6 juin. Il s'agit ce lundi d'un mouvement lancé par quatre jeunes de 17 à 19 ans. De fait, cette manifestation est essentiellement composée de très jeunes à Nantes. Ce lundi après-midi, ils étaient  plus de 2 000 "pour exiger la justice et contre le racisme d'Etat".

Les manifestants se sont donnés rendez-vous dans un premier temps à 13h30 au pied de la tour Bretagne puis le cortège a rejoint, comme samedi, le Mémorial de l'abolition de l'esclavage, quai de la Fosse. 

Pas de présence policière note-t-on sur place. Seule une voiture de la police municipale accompagnait les manifestants. 

Vers 14h45, les manifestants prenaient la direction du Palais de Justice de Nantes.

Les manifestants se sont dispersés dans le calme vers 16h.

Le samedi 6 juin après-midi, un millier de manifestants s'étaient déjà réunis dans les rues de Nantes, malgré l'interdiction de la préfecture.

 A Angers aussi

Les manifestants se sont aussi donné rendez-vous en début de soirée à Angers, malgré l'interdiction de rassemblement décidée par la préfecture. On comptait environ 300 personnes vers 18h30.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social