Nantes : décollage imminent pour Les Utopiales !

Une affiche signée Bajram
Une affiche signée Bajram

Machine(s), c'est le thème de la 17e édition du festival international de science-fiction qui se tiendra à Nantes du samedi 29 octobre au jeudi 3 novembre, six jours pour découvrir de quoi sera peut-être fait demain et de quoi l'imaginaire se nourrit aujourd'hui...

Par Eric Guillaud

C'est LE rendez-vous incontournable de tous les fans de science-fiction en France et au-delà, le plus important en Europe, un festival pluridisciplinaire couvrant le cinéma, la littérature, la bande dessinée, les jeux vidéos, les arts plastiques, la recherche scientifique... De quoi s'y perdre avec bonheur. Suivez le guide.

Le thème tout d'abord. Machine(s). Qu'elles soient faites pour explorer, transformer, servir ou rêver, les machines seront le fil conducteur de cette 17e édition des Utopiales qui, avec le calendrier scolaire de cette année, gagne une journée, 6 jours au lieu de 5. Personne ne s'en plaindra.

L'affiche. Elle est signée par un grand de la BD de science fiction française, Denis Bajram, auteur notamment des séries "Universal War One", "Universal War Two", "Cryozone", "Les Mémoires mortes" ou encore "Expérience mort". Ses influences sont nombreuses. Côté BD, ses maîtres sont Mignola, Byrne, Giraud, Mazzuchelli, Uderzo et Vatine. Une exposition lui est consacrée. Elle nous permettra de découvrir quelques-unes de ses planches ainsi que des esquisses et des recherches graphiques. 
© Bajram
© Bajram
Les nouveautés. dans un esprit de partage, les organisateurs ont souhaité proposé cette année des tables rondes en langue des signes. Elles seront au nombre de deux. C'est peu mais c'est un début. Un match d'écriture, c'est l'autre nouveauté, permettra aux auteurs amateurs d'écrire une nouvelle en trois heures sur le thème des machines.

Les expositions. Une petite dizaine. Outre l'exposition consacrée à Denis Bajram, le festival proposera d'explorer les coulisses de la création avec François Rouiller et son ouvrage Métaquine®. Il posera un regard sur la collection La Petite Bédéthèque des Savoirs et nous invitera à découvrir "Science Machina", une exposition du CEA et de l'INSERM sur les machines de demain vues à travers l'image et la bande dessinée...
Exposition « Science Machina »
Les conférences, débats, tables rondes. Vous vous êtes toujours demandé comment on pouvait vivre sur Mars, si la machine est l'avenir de la femme ou encore ce qu'est une intelligence artificielle. Ne bougez plus, vous êtes au bon endroit. Plus de 130 conférences, débats, rencontres sont programmés cette année autour des invités, écrivains, illustrateurs ou scientifiques.

Les Séances de dédicaces. Préparez vos livres et albums. De nombreux auteurs sont prévus en dédicaces. Sur la longue liste des auteurs invités, on trouve notamment Pierre Bordage, Norman Spinrad, Alain Damasio, Lionel Davoust, Philippe Curval, Sulvie Denis, Sara Doke, Gwen de Bonneval, Nicolas Fructus, Hubert, Manchu, Masse, Louise Joor, Valérie Mangin, Yoann...

Les séances de cinéma. 75 au total, des films programmés dans le cadre de la Compétition Internationale de longs métrage, de la Compétition Européenne des Courts Métrages, de la rétrospective ou de la programmation jeunesse. Parmi eux, quelques flms en avant-première française comme "Realive", "The Void" ou encore "Assassination Classroom".
REALIVE Trailer (2016) Science Fiction Movie
Et puis quoi encore ? Un espace dédié aux jeux, un programme scolaire, des animations, des ateliers, des jeux de rôle, un pôle asiatique, un concours de Cosplay... Impossible ici de vous donner le programme complet tant celui-ci est cette année encore gargantuesque mais toutes les infos utiles sont concentrées sur le site du festival ici.

Le festival en chiffres

Les Utopiales 2016, c'est 200 invités, 11 nationalités différentes, 136 conférences, débats, rencontres et cours du soir, 9 expositions à La Cité, 1 exposition au Lieu Unique, 1 programme dédié aux classes, 3 conférences interprétées en Langue des Signes Française, 75 séances de film...

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus