Cet article date de plus de 4 ans

Présidentielle : les intentions de vote en Pays de la Loire

A plus d'un mois du premier tour de l'élection présidentielle, une enquête réalisée par le Cevipof et Ipsos pour France 3 révèle que Emmanuel Macron arrive en tête des intentions de vote en Pays de la Loire.
© JEFF PACHOUD / AFP

A l'approche du premier tour, Emmanuel Macron progresse toujours en Pays de la Loire, selon une enquête publiée le 20 mars et réalisée par le Cevipof /Ipsos-Sopra Stéria pour le réseau régional de France 3. Si le premier tour de l'élection présidentielle avait lieu le dimanche 27 mars, Emmanuel Macron remporterait 30% des suffrages et creuserait l'écart avec Marine Le Pen (22%) et François Fillon (20%). Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon font jeu égal, avec respectivement 12,5% et 10% des intentions de vote.

Mais la tendance nationale donnerait la candidate FN première (27%) et talonnée par l'ancien ministre de l'Economie.

Les intentions de vote au premier tour de la présidentielle
Create bar charts

Fillon solide dans sa région

Alors qu'il vient d'être mis en examen, le Sarthois François Fillon conserve une base solide de fidèles en Pays de la Loire, la région où son score est le plus élevé. Il enregistre tout de même la plus forte chute avec Benoît Hamon : -3% des intentions de vote. 
 

Evolution des intentions de vote entre le mois de février et de mars
Create your own infographics


Depuis le mois de février, le candidat En Marche! a gagné 5 points d'intentions de vote, la plus forte progression dans la région.

Les intentions de vote au second tour
Create your own infographics


Si le 2e tour devait se jouer entre Macron et Le Pen, c'est le premier qui serait le grand favori en Pays de la Loire, avec 67% des suffrages, contre 33% pour sa rivale. La tendance nationale tend aussi à favoriser Emmanuel Macron, mais dans une moindre mesure, avec 61% pour le candidat En Marche! et 39% pour la candidate FN.





Sur un échantillon de 999 personnes interrogées en Pays de la Loire, dont 703 sont certaines d'aller voter, effectuée entre le 14 et le 17 mars, échantillon interrogé par Internet selon la méthode des quotas.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élection présidentielle élections