Cet article date de plus de 3 ans

RETRO 2017 : une année de politique en Pays de la Loire

S'il y a un domaine où l'ordre des choses a été bouleversé en 2017, c'est celui de la politique. Présidentielle, législatives, sénatoriales, le calendrier a été chargé.  Et même à la Région, il y a eu du changement.
Présidentielle, législatives, sénatoriales, le calendrier a été chargé en 2017
Présidentielle, législatives, sénatoriales, le calendrier a été chargé en 2017 © France 3 Pays de la Loire
Marianne n'a rien vu venir. Les électeurs, les politologues, pour la plupart non plus.
2017, une année politique faite de conquête, de défaite... et de retraite, plus rapide que prévue pour certains.

► François Fillon se voyait déjà en haut de l'affiche

Pour la droite, c'était l'élection imperdable mais le chemin de l'Elysée est bordé d'une mare aux canards qui éclabousse François Fillon. Empêtré dans le scandale Pénélope, le Sarthois arrive en seconde position du premier tour de la Présidentielle en Pays de la Loire, en tête dans son fief de Sablé-sur-Sarthe.
Fin de campagne, fin de vie politique pour François Fillon. Emmanuel Macron et Marine Le Pen accèdent au second tour.

François Fillon a "décidé de tourner la page de la politique"

François Fillon, candidat malheureux à la présidentielle, a estimé que "dans la défaite, le chef se retire sans chercher d'excuses", lors d'une intervention dimanche devant les militants de son micro-parti, Force républicaine, dont il a cédé la présidence à Bruno Retailleau.

► Emmanuel Macron s'empare de l'Elysée

Le 7 mai, la France offre une large victoire au leader d'En Marche. Notre Région lui donne son 3ème meilleur score national : 72,42 %.

Présidentielle : les Pays de la Loire confirment le vote Macron au second tour à 72,4%

Les électeurs de la région ont confirmé leur soutien au nouveau Président de la République ce dimanche 7 mai. C'est en Loire Atlantique que le président élu réalise son meilleur score avec plus de 77% des suffrages exprimés. Marine le Pen réussit une percée dans la Sarthe à plus de 36%.


► En Marche balaye le paysage politique

En marche relève l'autre défi : obtenir une majorité à l'Assemblée Nationale. Le parti est jeune, nouveau, comme beaucoup de ses candidats.

Dans la région, la quasi-totalité sont des inconnus en politique. Ce qui ne les empêche pas de rafler la majorité des voix dès le 11 juin. Les candidats En Marche sont en tête dans 27 circonscriptions sur les 30 que compte notre région. Et au soir du premier tour, des sortants, restés socialistes, sont balayés par la vague En Marche et doivent faire leurs cartons à l'Assemblée.

Au second tour, d'autres sortants sauvent leur tête... Ceux et celles qui ont rallié En marche, dont François De Rugy, mais aussi Guillaume Garot, Stéphane Le Foll, Yannick Favennec, réélus à l'issue d'une campagne éprouvante.

Car ce que veulent les électeurs, c'est du changement. 22 députés sont des nouveaux élus ds notre région... La République en marche réalise même le Grand Chelem en Loire-Atlantique et Vendée. Autant de femmes que d'hommes représentant désormais les Pays de la Loire à l'Assemblée Nationale. Une première !

22 nouveaux députés sur 30 en Pays de la Loire, avec une parité parfaite

15 femmes, 15 hommes, c'est la répartition des nouveaux députés dans la région. Les candidats LREM remportent 24 sièges, contre 3 pour les socialistes, 2 pour LR et un UDI. La République en Marche réussit notamment le grand chelem en Vendée.


► François de Rugy en haut du perchoir

Des nouveaux députés qui élisent leur président, François de Rugy. Et qui ne sont plus désormais que députés : la loi sur le non-cumul des mandats est effective.

Politique : François de Rugy, un ex-écologiste au perchoir

►extrait de son discours d'investiture De son vrai nom François Goullet de Rugy. Sa famille est originaire de Lorraine et a été anoblie en 1765 mais lui est né à Nantes, de parents enseignants. Il a fait ses études au lycée Guist'hau puis à Science Po Paris.

Et elle concerne aussi les sénateurs. Pour Bruno Retailleau, c'est l'heure, longtemps reportée, du choix.  Il décide finalement de conserver son mandat national.  Tout en gardant un oeil sur les Pays de la Loire, en demeurant conseiller.

► Christelle Morançais élue à la tête de la région

La nouvelle présidente des Pays de la Loire, s'appelle Christelle Morançais. A 42 ans, la Sarthoise a accompli un parcours éclair.
Son élection le 19 octobre est le dernier acte d'un renouvellement politique majeur pour 2017. Plus de femmes, plus de jeunes, plus de nouveaux venus. Qui aurait parié il y a un an sur autant de changements, sur cette histoire en marche...

Pays de la Loire : Christelle Morançais élue à la tête de la région

A 42 ans, Christelle Morançais a fait un parcours fulgurant en politique. En trois ans et trois campagnes, elle a gravi les échelons au point de ravir la région à des figures de la politique, installées de longue date. C'est la première femme présidente de la région des Pays de la Loire.

► Le résumé de l'année en vidéo
durée de la vidéo: 00 min 01
Rétro politique 2017 en Pays de la Loire

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique françois fillon bruno retailleau emmanuel macron