Sarthe : les époux Fillon à nouveau devant les juges pour un procès en appel

Ce lundi 15 novembre François Fillon et son épouse Pénélope seront à nouveau devant les juges pour le procès en appel des emplois fictifs.

Ce lundi 15 novembre s'ouvre en appel le procès des époux Fillon concernant les emplois présumés fictifs de Pénélope Fillon.

En première instance, en juin 2020, François Fillon avait été condamné à cinq ans d'emprisonnement dont deux ferme, 375.000 euros d'amende et dix ans d'inéligibilité.

Son épouse, Pénélope, avait été condamnée à trois ans de prison avec sursis, 375.000 euros d'amende et deux ans d'inéligibilité.

Enfin, la peine de trois ans d'emprisonnement avec sursis, 20.000 euros d'amende avec sursis et cinq ans d'inéligibilité avait été prononcée contre Marc Joulaud, le suppléant de du parlementaire sarthois à l'Assemblée Nationale.

Les trois ont fait appel du jugement et se retrouveront donc à nouveau devant les juges du 15 au 30 novembre prochains.

Des emplois présumés fictifs des enfants Fillon

Outre les emplois présumés fictifs de Pénélope Fillon en tant qu'assistante parlementaire de son mari puis de son suppléant entre 1998 et 2013, il sera également à nouveau question des emplois présumés fictifs de leurs deux enfants en tant qu'assistants parlementaires de leur père lorsqu'il était sénateur entre 2005 et 2007.

 

 

Enfin, Pénélope Fillon devra aussi en appel s'expliquer sur son emploi de conseillère littéraire à la Revue des deux mondes. Marc Ladreit de Lacharrière, ami du couple et propriétaire de la revue, avait lui-même été condamné pour abus de bien sociaux dans une autre procédure concernant cet emploi.

L'enjeu de ce procès en appel est que "l'innocence" de François Fillon "et celle de son épouse soient enfin reconnues", a déclaré à l'AFP l'avocat de François Fillon, Me Antonin Lévy.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois fillon politique emploi économie justice société