• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

24 Heures du Mans : de l'hydrogène dans la course

La LMPH2G, c'est le nom de code de ce prototype de course électrique à hydrogène. / © Yann Ledos
La LMPH2G, c'est le nom de code de ce prototype de course électrique à hydrogène. / © Yann Ledos

En 2024, la mythique course d'endurance accueillera une catégorie de prototypes roulant à l'hydrogène. Le programme sportif est lancé, l'appel du pied aux constructeurs aussi. Le Mans Métropole et l'Automobile club de l'Ouest organisaient ce mardi un symposium sur la filière hydrogène.

Par Yann Ledos

Toute la journée, les intervenants se sont succédé sur l'estrade de la salle du conseil municipal du Mans.

Autour de la filière hydrogène et des technologies de piles à combustible, chercheurs, entrepreneurs, start-ups, politiques et ingénieurs présentent chacun leurs solutions innovantes.

Du vélo à propulsion hydrogène, en passant par les solutions logicielles, ce sont toutes les applications possibles de cette tehnologie qui sont passées en revue.

Le symposium a également étudié la place de la filière dans l'économie locale et dans les territoires, à l'image de la ville du Mans qui a présenté lundi soir le premier des futurs dix bus à hydrogène de son parc de transport public.
 
© Yann Ledos
© Yann Ledos
Quant aux 24 heures du Mans, la course entend figurer comme le premier laboratoire de l'innovation automobile, en introduisant cette technologie dès 2024.

Avec son programme baptisé Mission H24, l'ACO et la société Green GT espèrent convaincre les plus grands constructeurs automobiles de se lancer dans ce nouveau challenge.

Le public pourra, lui aussi, apprécier les performances en piste de ce prototype, piloté par Olivier Lombard. 

La LMPH2G s'élancera pour un tour de piste de démonstration en ouverture de la course samedi prochain, juste avant 15 heures.
 
La Mancelle, inventée par Amédée Bollée en 1878, un des exemples d'innovation made in Le Mans / © Yann Ledos
La Mancelle, inventée par Amédée Bollée en 1878, un des exemples d'innovation made in Le Mans / © Yann Ledos

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus