Deux nouveaux fourgons de patrouille percutés sur l'autoroute : on vous explique ce qu'est le corridor de sécurité à respecter

Publié le

Lundi 19 septembre, deux fourgons de patrouille du réseau Vinci Autoroutes ont été percutés à quelques heures d'intervalle. Tous deux se trouvaient sur la bande d'arrêt d'urgence. Les conducteurs sont pourtant tenus de respecter un corridor de sécurité à l'approche des intervenants sur autoroute.

Le premier fourgon a été percuté sur l’autoroute A64 en direction de Toulouse lundi en début d’après-midi alors qu'il se trouvait sur la bande d'arrêt d'urgence. L’ensemble de ses dispositifs de signalisation était activé.

Aucun blessé n’est à déplorer bien que l'agent de patrouille se trouvait à l'intérieur de son véhicule.  

Un second véhicule d’intervention a été à son tour heurté vers 18h45 sur l’autoroute A11, en direction de Paris, entre Sablé La Flèche (n°10) et Le Mans Sud (n°9).

"Lors de ce second heurt, le fourgon VINCI Autoroutes stationnait sur la bande d’arrêt d’urgence (...) lorsqu’il a été heurté par un poids lourd", précise Vinci Autoroutes.

L’agent autoroutier, salarié de VINCI Autoroutes, était sur place, à l’extérieur de son véhicule, en intervention pour protéger un poids lourd en panne.

Vinci Autoroutes

Si l'agent n'a pas été blessé, il a cependant "été choqué par l’impact et un soutien psychologique lui a été proposé. L’arrière, flanc gauche et le dispositif de signalisation du fourgon ont été impactés par le choc".

"Ce nouvel événement porte à 41 le nombre de véhicules d’intervention percutés depuis le 1er janvier 2022, et dépasse désormais le bilan de 40 véhicules heurtés en 2021, poursuit Vinci Autoroutes, une prise de conscience est plus que jamais nécessaire et il est absolument essentiel que les règles du code de la route soient respectées par l’ensemble des conducteurs à l’approche d’un véhicule d’intervention, et notamment celle du corridor de sécurité"

VINCI Autoroutes et la Fondation VINCI Autoroutes ont déployé en juillet dernier une opération‐choc itinérante autour du slogan "Quand allez‐vous percuter ?" , "pour témoigner de la
colère des personnels routiers et autoroutiers et interpeller les conducteurs et le grand public.

4 agents ont trouvé la mort en intervention depuis le début de l’année sur l’ensemble des réseaux routiers et autoroutiers français. 

Le corridor de sécurité, c'est quoi ?

"69% des conducteurs admettent ne pas respecter le corridor de sécurité, cette barrière virtuelle intégrée au code de la route français depuis 2018 qui impose aux conducteurs de s’éloigner au maximum des intervenants, et 28% reconnaissent ne pas connaître cette règle", explique Vinci Autoroutes.

"Le corridor de sécurité consiste en une barrière virtuelle que tout conducteur doit respecter dès l’approche de personnels intervenant sur le bord d’une route, voie rapide ou autoroute", explique encore le gestionnaire de réseaux autoroutiers.

Les automobilistes doivent impérativement changer de voie "de façon à laisser une voie libre entre les intervenants et leurs véhicules ou se décaler le plus possible à gauche de leur voie et ralentir de façon significative notamment hors voies rapides et autoroutes". 

Le non-respect de ce corridor est sanctionné par une contravention de 4e classe, qui entraîne une amende forfaitaire de 135 € et une perte de points selon l’infraction.

En 2020, 49 heurts de fourgons ont été dénombrés sur le réseau VINCI Autoroutes, 131 sur le réseau autoroutier français, soit plus de deux par semaine.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité