REPLAY. Le Ministre de la santé François Braun lance la grande consultation du CNR santé depuis Le Mans

Diffusé du au Publié le

Un mois après le lancement du Conseil national de la refondation, le ministre de la Santé François Braun a donné le coup d'envoi de son premier volet thématique, avec l'ambition fixée par Emmanuel Macron de répondre au "défi de l'accès aux soins".

L'heure est venue d'opérer. "Le diagnostic, on le connaît, il est partagé", a lancé le Dr Braun, en ouvrant lundi au Mans les débats du "CNR santé". Une grande consultation impliquant soignants, élus locaux et usagers du système de santé, invités à "discuter librement sur les solutions, pas sur les problèmes".

Les urgences sont nombreuses, entre d'une part "des citoyens qui ont du mal à obtenir des rendez-vous, ou à trouver un médecin traitant", 6 millions environ sont dans ce cas, dont 600 000 atteints de maladies chroniques, et d'autre part des professionnels de santé "épuisés après deux ans de crise sanitaire" et qui ont eux aussi "du mal à trouver du sens à leurs métiers", a-t-il constaté.

Depuis le coeur de la Sarthe, département devenu l'emblème des déserts médicaux, François Braun a affirmé que le traitement ne se fera "pas depuis l'avenue de Ségur", car selon sa formule fétiche, "les problèmes sont dans les territoires, les solutions aussi".

Le reportage de notre rédaction dans notre édition régionale de 19 heures ce lundi 3 octobre.

A suivre également dans notre JT, le site du futur chantier du CHU de Nantes et Angers qui passe au led pour son éclairage public.

Sur le site du chantier XXL du futur CHU de Nantes

Le chantier du futur CHU de l'Ile de Nantes a débuté, et notamment le travail du terrain et des fondations. 1 200 ouvriers devraient s'y activer au pic des travaux. Un projet XXL grandement décrié aussi. Les opposants critiquent le lieu d'implantation choisi mais aussi la politique de santé publique de ce nouvel outil.

Angers passe au led pour son éclairage public

A l'heure où la facture énergétique ne cesse de flamber, l'agglomération d'Angers s'est lancée dans la modernisation de son éclairage public pour réduire ses dépenses. 30 000 candélabres sont ainsi en cours de remplacement. Et pourront même être pilotés à distance. Une politique qui s'inscrit dans le cadre de la mise en réseau des différents services publics engagé depuis 2019 par la collectivité.

via GIPHY

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité