Le Mans : la police lyonnaise met la main sur un cambrioleur en série

Un homme de 52 ans a été interpellé jeudi dernier au Mans. Il été mis en examen et placé en détention provisoire à l'issue de sa présentation, lundi, au tribunal judiciaire de Lyon où le dossier est instruit.
 

© France Télévisions Olivier Quentin

Ce Bulgare est suspecté d'avoir commis au moins 150 cambriolages en France depuis 2011, dont la moitié à Lyon. Il a été interpellé au Mans, où il habite, jeudi dernier par des enquêteurs du Rhône, selon la police.

Les enquêteurs de la brigade de répression des cambriolages de la Sûreté départementale du Rhône, en charge du dossier, avaient repéré depuis 2014 un profil ADN récurrent sur des lieux des cambriolages dans l'agglomération lyonnaise, mais aussi près de Dijon, Narbonne et Montpellier.

En 2018, le voisin d'une victime de cambriolage à Bron, en banlieue lyonnaise, signalait la présence d'un fourgon lors des faits. Le renseignement s'avérait précieux et de fil en aiguille, un suspect était détecté sur les réseaux sociaux grâce au traçage de l'utilisation de matériels informatiques volés, dont une tablette repérée en Bulgarie.

Inconnu de la police française, cet homme l'était en revanche des services roumain et bulgare. La perquisition de son domicile au Mans a permis la découverte d'une arme de poing et de tout le "nécessaire" du parfait cambrioleur, dont un testeur d'or.

Il a reconnu l'ensemble des 151 faits qui lui sont reprochés dans le cadre de l'enquête, dont 73 en région lyonnaise, selon la même source.

Cet homme de 52 ans, interpellé jeudi dernier, a été mis en examen et placé en détention provisoire à l'issue de sa présentation, lundi, au tribunal judiciaire de Lyon où le dossier est instruit.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter