Le Mans FC : la ville maintient son enveloppe pour le club

Stéphane Le Foll et des élus ont fait un point sur les nouvelles subventions accordées au Mans FC / © Valentin Monnier
Stéphane Le Foll et des élus ont fait un point sur les nouvelles subventions accordées au Mans FC / © Valentin Monnier

Plus d’une semaine après l’accession des Manceaux en ligue 2, de nombreuses questions se posent concernant le stade. Le MMArena concentre toutes les interrogations. Mercredi soir, à l'hôtel de ville du Mans, le maire, Stéphane Le Foll a apporté des précisions. 

Par Valentin Monnier

Les négociations entre la mairie, Le Mans FC et le Mans stadium sont donc terminées. Le maître mot de ces négociations : "maintenir les ambitions sportives" selon le maire de la ville Stéphane le Foll.

L’enveloppe globale versée par la ville restera quasiment identique « le volume financier actuel ne peut être augmenté ». La mairie verse déjà environs 5 millions d’euros au Mans FC et au Mans Stadium. Cette somme n’augmentera donc pas. 
 

La Pincenardière ne sera plus gérée par la mairie


Stéphane le Foll l’a confirmé : La Pincenardière, le lieu où s’entraine Le Mans FC ne sera plus géré par la mairie. "Le Mans FC devient une équipe professionnelle, la ville ne peut donc plus gérer ce lieu". Les dépenses seront donc à la charge du club. La ville aidera le Mans FC pour l’entretien, en versant une subvention de 280 000 euros.

Autre coup de pouce de la mairie : la location du stade (soit 100 000 euros par an). La municipalité soutiendra le club, pour une partie des dépenses, par une subvention. 
 

L’aléa sportif reste le même


L’aléa sportif correspond à la somme que doit verser la ville au gestionnaire du stade tant que Le Mans FC n’est pas en ligue 1.

Cette somme varie selon le niveau du club. Ainsi, avec l’accession en ligue 2, la somme versée par la mairie, à savoir 2,3 millions d’euros, aurait pu être moins importante. La ville a fait le choix de continuer à verser le même montant. "Le gestionnaire du stade, Le Mans Stadium a déjà un déficit de 6 millions d’euros sur 6 ans" explique l’élu au sport. 

De son côté, le département augmente sa subvention. Elle passe ainsi de 150 000 euros à 300 000 euros.  
 

Sur le même sujet

Les + Lus