Rhoda Scott Grand prix du Jazz de la SACEM 2022.

replay
Publié le

Installée au Mans depuis plusieurs années, la fameuse « organiste aux pieds nus » va recevoir ce 13 décembre à Paris l'un des prix les plus prestigieux du Jazz en France. Voir ou revoir sa dernière apparition sur scène, un concert hommage à Manu Dibango au Mans

L'organiste aux pieds nus 

Chaque année, les Grands Prix Sacem récompensent les artistes qui ont marqué l’année, toutes catégories confondues. Dans la catégorie Jazz, il consacre pour 2022, une grande Dame, la musicienne Rhoda Scott. Elle devient ainsi la première femme à recevoir cette récompense. Elle lui sera remise ce mardi 13 décembre lors d’une grande soirée au studio 104 de la Maison de la Radio et de la Musique.

Voici plusieurs années que Rhoda Scott a choisi de s'installer dans notre région, d'abord dans le Perche voisin puis Le Mans pour se rapprocher de sa fille Eugénie et de son gendre, le batteur Thomas Derouineau avec qui elle aime travailler.

Cette fille de pasteur a grandi dans l'ambiance des églises noires de la côte Est des Etats-Unis et a commencé à jouer sur un orgue pieds nus. Elle a conservé cette habitude depuis. Rhoda Scott fait partie des artistes de jazz les plus réputés au monde avec des albums  comme Movin'Blues, City of the rising sun, Lady All Stars paru en 2021. Depuis son enfance, elle écoute du jazz et reproduit au piano ce qu'elle entend. Répétitrice au piano dans un pensionnat, elle accompagne la chorale avant de découvrir l'orgue. A vingt ans, elle commence à jouer de l'orgue dans un groupe de rhyth'm and blues et monte ses premières formations.

Elle fait la première partie de Count Basie, dans son club de Harlem. Elle enregistre son premier album  en 1963 Live! at the Key Club. Diplômée de la prestigieuse Manhattan School of Music, elle part à Paris en 1967 et entre au Conservatoire américain de Fontainebleau tout en fréquentant les clubs de jazz. Elle y rencontre le pianiste Art Simmons et retrouve d'Eddie Barclay, qu'elle connaissait  des clubs de Harlem et qui lui fait signer un contrat qui durera jusqu'en 1980.

Son talent est reconnu et elle obtient assez vite le statut de star -Saint-Laurent réalise ses tenues de scène- A  l'Olympia, dans les années 70, elle assure la première partie du spectacle de Gilbert Bécaud. Elle crée ensuite son Lady Quartet, avec Sophie Alour, Airelle Besson puis Lisa Cat-Berr et Julie Saury qui joue au Festival de Vienne 2004 avant d'enregistrer un album quatre ans plus tard. Les disques s'enchainent comme les tournées, En 2011 paraît Organ Masters,  Blanc Cassé en 2017 avec le saxophoniste Christophe Monniot et le batteur Jeff Boudreaux.

Elle publie We Free Queens la même année avec son Lady Quartet ppour lequel elle invite  Anne Paceo, Géraldine Laurent et Julien Alour. En 2020 paraît Movin' Blues en duo avec le batteur Thomas Derouineau qui reprend des reprises originales de  Duke Ellington, d'Antônio Carlos Jobim ou de Michel Legrand. En 2022 Lady All Stars est enregistré alors que Rhoda Scott a plus de 83 ans.

Aujourd'hui encore, l'organiste aux pied nus poursuit ses tournées avec la jeune génération de jazzwomen françaises. Ses prochaines dates  : le 1er février 2023 à Boulogne Billancourt (92), le 04 février à Vannes (56), le 09 mars à Tarnos (40), le 27 mai à Metz (57) ....

Un concert hommage à son ami Manu Dibango en avril 2022 au Mans

durée de la vidéo : 00h06mn36s

La dernière apparition sur scène de Rhoda Scott remonte à mai 2022 au Palais des Congrès et de la Culture du Mans lors d'un hommage rendu à son ami, le saxophoniste Manu Dibango disparu le 24 mars 2020, lui aussi fils adoptif de la Sarthe et de Saint Calais, le village où il a passé une partie de sa jeunesse.  Un moment musical intense et joyeux pour saluer et célébrer la world music du musicien.

Pour ce spectacle hommage, Rhoda Scott a composé plusieurs partitions inédites dont une avec le chanteur Emmanuel Djob, une voix africaine. Elle a choisi d'autres artistes pour l'accompagner comme les  saxophonistes Hervé Meschinet et Géraldine Laurent, la chanteuse Astrid Veigne, un percussionniste et un batteur : Thomas Derouineau et Dominique Tauliaut. L'interview de Rhoda Scott par Emmanuel Faure à propos de ce spectacle :

durée de la vidéo : 00h02mn39s
Elle a souhaité réalisé ce concert hommage à Manu Dibango comme s'il était dans la salle. ©France Télévisions

 

Manu Dibango : un sarthois, symbole de la worldmusic

L'équipe de Le Mans Jazz  souhaitait rendre hommage à Manu Dibango disparu en 2020 à l'âge de 86 ans des suites du Covid. Son amie et organiste Rhoda Scott a été invitée par Armand Meignan le créateur d'Europa Jazz, à proposer une création inédite avec des clins d'œil à la musique du saxophoniste Camerounais. Manu Dibango est arrivé en France en 1949 à Saint-Calais. Pris en charge par une famille d'accueil, il sera le premier homme noir de ce village sarthois. Il se consacrera toute sa vie à la musique et au jazz. 

Je voulais faire un concert comme si Manu était dans la salle pour écouter

Rodha Scott

Ce concert a été enregistré le 30 avril 2022 au Palais des congrès du Mans et diffusé sur notre antenne le 21 septembre dernier.

A voir sur notre plateforme francetv.fr et dans notre collection Culture dans votre région    

Production : 24 images 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité