• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Plus de 200 personnes à la marche blanche pour Julie, la Sarthoise tuée dans l'attentat de Bogota

Plus de 200 personnes sont venues rendre un hommage silencieux à Julie. / © Romane Idres / France 3 Pays de la Loire
Plus de 200 personnes sont venues rendre un hommage silencieux à Julie. / © Romane Idres / France 3 Pays de la Loire

Ce samedi, une marche blanche était organisée à Parigné-l'Evêque, le village de Julie Huynh, la Sarthoise tuée dans l'attentat de Bogota le 17 juin dernier. 

Par Romane Idres

Le 17 juin dernier, Julie Huynh, 23 ans, est décédée à Bogota après l'explosion d'une bombe dans un centre commercial. Sa mère, qui était avec elle, a été blessée au visage. 

200 personnes se sont réunies ce samedi après-midi dans les rues de Parigné-l'Evêque pour une marche blanche silencieuse empreinte d'émotion et de dignité. En tête de cortège, la famille de Julie mène les marcheurs en direction du restaurant tenu par sa mère.

Sur le chemin, ils s'arrêtent un instant devant l'école et le collège où la jeune femme de 23 ans a fait sa scolarité. Parmi la foule se trouvent des copains, des copines, des parents d'anciens camarades de classe. "Ca aurait pu être nos enfants", lâche une mère de famille. 

La marche s'est arrêté devant l'école où Julie était scolarisée pour se recueillir. / © Romane Idres / France 3 Pays de la Loire
La marche s'est arrêté devant l'école où Julie était scolarisée pour se recueillir. / © Romane Idres / France 3 Pays de la Loire


Habillés en blanc, certains ont une rose à la main, d'autres brandissent le portrait de Julie. Tous sont silencieux. Arrivés devant la vitrine du restaurant devenue mémorial improvisé, les copines de Julie accrochent une banderole : "Pour Julie et les victimes des attentats". Le père, Anthony Huynh, embrasse le portrait de sa fille avant de remercier tous ceux venus lui apporter leur soutien.


La vitrine du restaurant de la mère de Julie est devenu un mémorial. / © Romane Idres / France 3 Pays de la Loire
La vitrine du restaurant de la mère de Julie est devenu un mémorial. / © Romane Idres / France 3 Pays de la Loire

A lire aussi

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus