Prix d’Amérique : Mayennais, Sarthois et Vendéens en embuscade

Le championnat du monde de trot attelé oppose bien souvent Normands d’un côté, Mayennais et Sarthois de l’autre. Le Vendéen Eric Raffin tentera, dimanche 31 janvier, de décrocher un premier sacre dans la course reine.

Le Prix d'Amérique aura lieu, cette année, sans public.
Le Prix d'Amérique aura lieu, cette année, sans public. © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Sur le papier, rien ne change entre l’édition 2020 et 2021 du Prix d’Amérique, la course que tout entraîneur, propriétaire et driver rêve de gagner. Rien, sauf 40 000 spectateurs amputés du spectacle plus que centenaire qu’offre l’hippodrome de Vincennes chaque dernier dimanche de janvier.

Le Sarthois Jean-Michel Bazire, favori des parieurs dans bon nombre de courses, s’installe au sulky de Davidson du Pont qu’il entraîne aussi (2e en 2020). Mais cette année, il laissera ce statut au tenant du titre Face Time Bourbon, entrainé dans l’Orne par le redoutable Sébastien Guarato.

voir le reportage du prix d'Amérique 2020

Car Face Time Bourbon (6 ans) ne cesse d’enchaîner les victoires et les records de vitesse. Il a remporté les deux courses qualificatives et préparatoires auxquelles il a participé.

Davidson du Pont (8 ans) a longtemps interrogé ses suiveurs. Sa remise en route a été longue après avoir été huit mois sans courir mais il a remis les pendules à l’heure, à quinze jours de "la belle", par une victoire dans l’ultime préparatoire.

voir la video prix de Belgique

Jean-Michel Bazire présente trois autres chevaux aux chances secondaires, des trotteurs étrangers : Victor Ferm, arrivé cet hiver dans ses boxes, Looking Superb, deuxième en 2019 mais décevant depuis et Valokaja Hindo, qui alterne le bon et le moins bon.

La Sarthe sera aussi représentée par les Abrivard père et fils. L’an dernier, le duo présentait Excellent (disqualifié). Dimanche, la jument Féérie Wood, dauphine du champion Face Time Bourbon à l’automne.

Le Vendéen d’origine Eric Raffin sera associé à une jument de grande qualité : Délia du Pommereux, habituée aux podiums dans les plus grandes courses françaises. Elle peut venir régler le duel entre les deux champions du moment.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hippisme sport