Cet article date de plus de 4 ans

Société : le surteintage des vitres avant des véhicules interdit au 1er janvier 2017

135 euros et un retrait de 3 points sur le permis de conduire... Au 1er janvier, voilà ce qu'il en coûtera aux automobilistes ayant des vitres avant surteintées.


Un taux de transparence des vitres avant inférieur à 70%, c'est ce que va imposer le Code de la Route à compter du 1er janvier 2017.
"Le surteintage des vitres-arrières et lunettes-arrières reste autorisé et pour ces dernières, à la condition que le véhicule soit équipé de deux rétroviseurs extérieurs" précise la gendarmerie de la Sarthe sur sa page Facebook.
La Sécurité Routière explique qu'un "surteintage excessif des vitres avant représente un réel danger en matière de sécurité routière".
Maintenir le contact visuel avec un conducteur permet ainsi d'anticiper sa conduite. Limiter le surteintage des vitres avant va aussi permettre aux forces de l'ordre de mieux contrôler les conducteurs en infraction (défaut de port de ceinture de sécurité, téléphone au volant) ou dont le comportement pourrait paraitre "dangereux ou inappropié".

Cette nouvelle disposition entre en vigueur le 1er janvier 2017. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité circulation économie transports