• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Vendée Globe : la nouvelle machine de guerre d'Alex Thomson pour vaincre en 2020

Le dernier Hugo Boss d'Alex Thomson lors d'un entrainement dans le Solent / © Hugo Boss
Le dernier Hugo Boss d'Alex Thomson lors d'un entrainement dans le Solent / © Hugo Boss

Si le gallois retourne sur l'épreuve mythique pour la cinquième fois, c'est vraiment pour gagner et cette fois, il s'est fait construire un bateau hors norme. Son sixième Hugo boss a été baptisé jeudi soir à Londres. 

Par Thierry Bercault

Lors de son dernier tour du monde en solitaire, Alex Thomson avait raté la victoire d'une marche. Il avait du se contenter de la deuxième place et comme le gallois n'est pas homme à renoncer, il s'est mis en tête de  remporter le trophée. Un anglais vainqueur du Vendée Globe, ça aurait du panache et ça donnerait une nouvelle notoriété à cette course extrême, l'une des plus dure au monde.

Pour réaliser cet exploit, le talentueux navigateur en solitaire s'est fait construire un monocoque d'un nouveau type, un Imoca 60 volant qui peut flirter avec les 35 noeuds. Avec ses foils de 7 mètres, il il touche à peine l'eau. Ultra, léger, très rapide, l'engin est capable d'effectuer le tour du monde en 70 jours. Ce serait un nouveau record.

 
► en vidéo l'impressionnante machine de guerre



 
Le marin britannique Alex Thomson est l’un des marins solitaires les plus accomplis au monde. Concurrent dans la classe IMOCA 60 extrême et à haute vitesse, Thomson a battu de nombreux records et s’est mérité de nombreuses distinctions tout au long de sa carrière. Le plus jeune skipper à avoir jamais gagné une course autour du monde, Thomson détient également le record du record du monde des monocoques britanniques en solitaire sans assistance qu'il a battu en 2017 lorsqu'il a achevé l'épuisant course du Vendée Globe - «L'Everest de la voile '- en seulement 74 jours, 19 heures et 35 minutes. Après avoir terminé respectivement aux éditions 2012 et 2016 du Vendée Globe en troisième et deuxième places, Thomson vise la victoire en 2020 à bord de son tout nouveau yacht de course HUGO BOSS.

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus