Insolite. Dans un collège, le chien Skàldjunn améliore la concentration des élèves

Plusieurs fois dans la semaine, un berger suédois de deux ans, accompagne la documentaliste Hélène Blanchard et aide les élèves du CDI à mieux lire et prendre confiance en eux. Reportage vidéo d'Élodie Soulard, Christophe Amouriaux, Raphaël Fischer et Christophe Person. ©France Télévisions

Le collège Arnaud Beltrame en Vendée, a mis en place une expérience unique et originale pour ses élèves. Plusieurs fois par semaine, un berger suédois de deux ans accompagne la documentaliste Hélène Blanchard, en aidant les élèves du CDI à lire et prendre confiance en eux.

Les élèves du collège Arnaud Beltrame, à Luçon, travaillent avec un camarade particulier. Skàldjunn, un jeune chien de deux ans vient régulièrement aider les collégiens à se concentrer et à lire, grâce à l'initiative d'Hélène Blanchard, la documentaliste du CDI.

Ce projet hors du commun permet d'améliorer échanges entre les élèves et d'apaiser l'atmosphère des moments d'études.

Une présence qui attise la curiosité des élèves

Attirés par le chien, les élèves sont encouragés à se rendre au CDI, et peut-être au passage, lire un livre ou une BD. 

Je pense qu'il y a des élèves que je vois parce que le chien est là.

Hélène Blanchard

Documentaliste

Certains élèves ne se rendent jamais dans des lieux de lecture. La présence de Skàldjunn permet donc de susciter leur curiosité. De plus, le climat est plus calme en présence du chien. Quand les enfants sont trop dissipés ou bruyants, Skàldjunn va directement se coucher sous le bureau, car il déteste l'agitation.

Un chien qui crée des liens sociaux

Aujourd’hui, l'animal s'est totalement fondu dans le décor scolaire, et a permis aux collégiens de prendre confiance en eux et de communiquer plus facilement.

Au début, au CDI, personne ne se parlait trop. Et depuis qu'il y a Skàldjunn, tout le monde lui fait des caresses. Et maintenant, on connaît beaucoup plus de personnes qu'avant.

Élève

Collège Arnaud Beltrame

Peu importe la classe ou le cursus scolaire, tout le monde se parle au CDI, en partie grâce à Skàldjunn. "Autour du chien, il n'y a plus de différences", observe Hélène. Plusieurs groupes échangent entre eux maintenant, que ce soit les élèves de SEGPA, ceux de la classe Ulis ou les élèves de 6ᵉ.

Une motivation pour les élèves de la classe Ulis

Les élèves de la classe Ulis ont encore du mal à lire. "On a des élèves qui sont encore dans le déchiffrage, qui ont un niveau "mi-cp", pour qui décoder est compliqué", explique Julie Pizon, la coordinatrice de la classe Ulis.

Pour aider l'apprentissage des élèves, les encadrants organisent des moments de lecture individuels, accompagnés de Skàldjunn.

Lors du récit, le chien s'allonge par terre et écoute attentivement l'histoire, sans juger les difficultés de son conteur. Ce moment, permet à l'élève de trouver une motivation, celle de réussir à raconter une histoire à Skàldjunn.

Une documentaliste passionnée

En plus d'être documentaliste, Hélène passe un DURAMA, (Diplôme Universitaire en Relations d'Aide de Paramédiation Animale) dispensé à la faculté de médecine de Clermont-Ferrand. Son mémoire porte sur le chien médiateur de l'équipe.

Depuis deux ans, et plusieurs demi-journées par semaine, elle accompagne Skàldjunn lors de ses interventions au collège.

À la rentrée prochaine, un deuxième chien devrait rejoindre le CDI pour encourager le bien vivre au collège.

Reportage vidéo d'Élodie Soulard, Christophe Amouriaux, Raphaël Fischer et Christophe Person

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv