Cet article date de plus de 5 ans

La Roche-sur-Yon : les éleveurs bovins bloquent l'abattoir de la Socopa

Face à la crise que traverse actuellement leur filière, des éleveurs de viande bovine, venus de Loire-Atlantique et Vendée, bloquent depuis mercredi soir l'accès à l'abattoir de la Socopa à La Roche-sur-Yon.
Les éleveurs bovins exigent des solutions à la crise que traverse leur profession
Les éleveurs bovins exigent des solutions à la crise que traverse leur profession © CC Camille Panisset Flickr
"Aujourd'hui la viande bovine de vaches allaitantes est payée au producteur 60 centimes de moins au kilo qu'il y a deux ans", dénonce Guy Hermouet, vice-président de la Fédération nationale bovine (FNB) et président de la section "bovins" de l'interbev (interprofession bétail et viande), "il faut arrêter de brader la viande".

Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture a promis une table ronde aux éleveurs mais "il faut que cette table ronde arrive vite", explique le responsable de la FNB.

Selon Guy Hermouet, des abattoirs du Maine-et-Loire et de la Sarthe vont être bloqués à leur tour jeudi.
Leur but est de tenir dans la durée, comme à La Roche-sur-Yon où les éleveurs vont se relayer toutes les six heures, et sans exclure que d'autres abattoirs soient à leur tour bloqués d'ici lundi, prévient Guy Hermouet. L'abattoir Charal de Cholet est notamment bloqué par les éleveurs depuis ce jeudi matin.

"Les éleveurs de viande bovine des sections bovines ligériennes bloquent les abattoirs dès ce soir (mercredi NDLR), afin de protester et de dénoncer la baisse des prix, le manque de transparence des cotations et le jeu malsain des industriels face à l'export",annonce dans un communiqué la FDSEA de la Sarthe.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture société social