MÉTEO. Tempête Gérard : encore 2 900 foyers privés d'électricité en Pays de la Loire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Even .

Toujours active ce lundi 16 janvier, la tempête Gérard provoque des perturbations sur le trafic des trains régionaux en Loire-Atlantique et en Vendée. À 18 heures, 2 900 clients d'Enedis sont toujours privés d'électricité. Les réparations du réseau sont encore en cours et certains foyers resteront sans électricité cette nuit.

Comme annoncée par Météo France, la tempête Gérard a soufflé fort dans la nuit de dimanche à lundi 16 janvier. À la pointe de Chémoulin, à Saint-Nazaire, les vents ont atteint 137km/h, 126 km/h à Saint-Sauveur sur l'île d'Yeu.

2 900 foyers privés d'électricité à 18 heures

En Pays de la Loire, 2 900 clients étaient toujours privés d'électricité à 18 heures, 1 500 en Loire-Atlantique, 640 en Vendée, 80 en Maine-et-Loire, 330 en Sarthe et 350 en Mayenne.

À certains endroits du territoire, sur la côte et dans le pays de Chateaubriant, les dégâts occasionnés par la tempête nécessitent de grosses réparations et des moyens conséquents. L'électricité ne pourra pas être rétablie d'ici ce soir pour certains foyers, précise Enedis.

Les équipes d'Enedis sont à pied d’œuvre pour résoudre les incidents. Ils utilisent notamment des drones et des hélicoptères pour localiser plus efficacement les défauts sur le réseau.

En Vendée, les pompiers ont procédé à plus de 120 interventions pour "opérations diverses" sur l’ensemble du département. 98 ont concerné des chutes d'arbres, 18 des dégagements de voies publiques et 3 la protection de biens.

En Loire-Atlantique, les pompiers sont intervenus une trentaine de fois, "essentiellement sur le littoral, pour des chutes de matériels ou de végétation sur la voie publique".

Les secours sont notamment intervenus à Saint-Brévin-les-Pins, avenue Jean Moulin, pour protéger les biens d'une maison de plain-pied dont la toiture a été détruite sur 50m² par la chute d'un pin. Les deux occupants ont été relogés par la mairie.

Toujours en Loire-Atlantique, à Saint-Léger-les-Vignes, un conducteur de 29 ans a fait des tonneaux avec son véhicule après avoir percuté un arbre tombé sur la chaussée. Il a été évacué vers le CHU de Nantes.

Le trafic des TER est perturbé

En Sarthe, les pompiers ont mené une dizaine d'interventions pour des dégâts sur des toitures et des chutes d'arbres.

Le trafic ferroviaire est perturbé par la tempête. En raison d'arbres tombés sur les voies, la circulation des trains est interrompue jusqu'à 12 heures, sur les axes Nantes/Pornic et Nantes/Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Vertou/La Roche-sur-Yon et Vertou/Cholet.

En Maine-et-Loire, les pompiers sont intervenus à 36 reprises dans la nuit, essentiellement pour dégager des arbres tombés sur la voie publique.

Ce lundi matin, la tempête Gérard s'éloigne des côtes atlantiques, mais la vigilance orange est maintenue jusqu'en milieu de matinée pour la Mayenne et jusqu'à 12h heures pour la Sarthe.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité