SNCF : pas de train entre la Roche-sur-Yon et la Rochelle pendant 16 mois

© SNCF Réseau
© SNCF Réseau

 Dans le cadre d'un vaste chantier de modernisation de la ligne Nantes – Bordeaux, la ligne ferroviaire commerciale entre la Roche-sur-Yon et La Rochelle sera fermée de janvier 2020 à mai 2021. Des cars de substitution assureront les trajets quotidiens.

Par Céline Dupeyrat

Les travaux qui vont débuter ont pour but d'améliorer les temps de parcours

Les objectifs de l’opération consistent à :

• pérenniser la ligne, afin de la conforter dans son utilisation de transport du quotidien et permettre à terme le développement du trafic ;
• revenir aux temps de parcours initial avec un objectif proche de 1 heure entre La Roche-sur-Yon et La Rochelle ;
• permettre l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (PMR) en gare de Luçon ;
• améliorer la sécurité ;
• anticiper la future modernisation de la seconde voie.

L’État et les collectivités territoriales ont fait de la rénovation de cette section une priorité des contrats de plan État-Région (CPER) Pays de la Loire et Nouvelle-Aquitaine 2015-2020.

Un chantier à 152 millions d'euros

Il s’agit de l’une des plus importantes opérations de rénovation au niveau national. Le coût total du projet s'élève à 152 millions d'euros.

La première phase du chantier de modernisation entre La Roche-sur-Yon et La Rochelle (voie 2) a débuté à l’été 2019, par la construction du bâtiment technique en gare de Luçon, qui commandera les aiguillages de la ligne.
Train en gare de La Roche-sur-Yon / © D. Raveleau France Televisions
Train en gare de La Roche-sur-Yon / © D. Raveleau France Televisions

La ligne sera fermée aux circulations commerciales entre La Roche-sur-Yon et La Rochelle de janvier 2020 à mai 2021, afin de permettre les travaux principaux. Un plan de transport de substitution par autocars sera mis en place, en collaboration avec les autorités organisatrices de transport (État, pour les trains d’équilibre du territoire (TET), Région des Pays de la Loire et Région Nouvelle-Aquitaine pour les trains express régionaux.

La ligne compte de nombreux passages à niveau, dont certains pourront être supprimés afin de renforcer la sécurité des circulations et des riverains. Le dialogue territorial indispensable est mené avec les collectivités concernées, afin d’appréhender au mieux les contraintes, en particulier, pour la gestion des fermetures temporaires nécessaires au chantier. Il a ainsi été acté qu’à minima un passage à niveau par commune restera ouvert durant les travaux.

Historique du projet

La ligne, mise en service en 1871, nécessite d’importants travaux de modernisation, sur la section comprise entre La Roche-sur-Yon et La Rochelle d’une longueur de 103 kilomètres. Elle présente une usure importante de ses constituants, qui a conduit SNCF Réseau à dégrader sa performance, afin de garantir la sécurité des circulations. La vitesse des trains a été réduite à 60 km/h au lieu des 110 à 130 km/h selon les secteurs. A l’issue des travaux, le temps de parcours entre Bordeaux et Nantes serait d’environ 4h25 contre 4h55 actuellement. Des travaux d’infrastructures au sud de Saintes permettront à termes de réduire de nouveau la durée du trajet afin d’atteindre l’objectif initial d’un temps parcours de 4 heures.

Le programme des travaux 

• renouvellement complet de la voie n°2 sur 103 km et assainissement de la plateforme sur certaines zones ;
• pose de 13 aiguillages ;
• rénovation d’ouvrages d’art (étanchéité, confortement ou remplacement) et réfection d’ouvrages en terre (déblais, remblais) ;
• mise en place d’une signalisation moderne et digitale et création d’une voie d’évitement pour le croisement des trains à Luçon et à Marans ;
• mise en accessibilité pour personnes à mobilité réduite (PMR) de la gare de Luçon (construction d’un passage souterrain avec rampes d’accès PMR et mise aux normes PMR des quais) ;
• amélioration de 14 passages à niveau à profil difficile par l’adaptation de la chaussée, et suppression de quelques passages à niveau ;
• modification de la configuration des passages à niveau : les barrières seront rapprochées de la seule voie circulée (voie 2) ;
• dépose des rails et traverses dde la voie1, afin d’anticiper la phase 2 de régénération de cette 2eme voie et pour faciliter le chantier

Les passages à niveau 

 La ligne compte 69 passages à niveau (56 en Vendée et 13 en Charente-Maritime) dont certains seront supprimés pour renforcer la sécurité des circulations et de riverains. Afin d’appréhender au mieux les contraintes, le dialogue territorial indispensable est mené avec les collectivités concernées pour définir ces suppressions mais aussi pour définir au mieux la gestion des fermetures temporaires nécessaires au chantier. Sur ce derniers point, il a ainsi été acté qu’à minima un passage à niveau par commune restera ouvert durant les travaux.

Les étapes du chantier

• Décembre 2019 : livraison du bâtiment technique de Luçon
• 6 janvier 2020 : fermeture de la ligne
• Octobre 2020 : achèvement du passage souterrain et mise aux normes PMR en gare de Luçon
• Décembre 2020 : fin des travaux de voie
• Avril 2021 : fin des installations de signalisation
• Avril-mai 2021 : essais ferroviaires
• 29 mai 2021 : réouverture de la ligne

Sur le même sujet

Les + Lus