“Pendez les blancs“, le clip de Nick Conrad est un appel ”à la haine et au meurtre” pour Bruno Retailleau

Le clip de Nick Conrad, Pendez les blancs, une "incitation à la haine raciale" pour Bruno Retailleau / © Capture d'écran Youtube
Le clip de Nick Conrad, Pendez les blancs, une "incitation à la haine raciale" pour Bruno Retailleau / © Capture d'écran Youtube

"Je rentre dans des crèches je tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents". Pour le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau, le clip du rappeur parisien Nick Conrad est "une incitation à la haine raciale".

Par France 3 Pays de la Loire

 "Je rentre dans des crèches je tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents, écartelez-les pour passer le temps divertir les enfants noirs de tout âge petits et grands. Fouettez-les fort faites-le franchement, que ça pue la mort que ça pisse le sang", scande le rappeur Nick Conrad dans sa chanson "Pendez les blancs".

"Sur fond d’images ultra violentes, les paroles racistes de ce morceau ne sont ni plus ni moins que des appels à la haine et au meurtre", estime le sénateur vendéen Bruno retailleau, qui "demande au Ministère public de poursuivre ce rappeur dans les plus brefs délais pour incitation à la haine et provocation au crime et d’ordonner le retrait immédiat de ce clip des plateformes internet où il a été hébergé". 

Invité ce mardi midi sur RTL, Bruno Retailleau, a estimé que, trois après les attentats à Paris, "on ne peut pas tolérer ce genre de propos en France. Dans le combat que l'on mène contre le terrorisme, contre cette barbarie, rien ne doit passer."

Même son de cloche chez Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, qui "condamne sans réserve ces propos abjects et ces attaques ignominieuses."
 De son côté, la Licra, la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme, estime que "l’appel au meurtre raciste du clip de Nick Conrad est abject et d’une violence inouïe".
Le clip de Nick Conrad est sorti le 17 septembre dernier. 
Cinq jours plus tard, l'humoriste controversé Dieudonné s'en faisait l'écho sur son compte Twitter, estimant que "notre jeunesse est bouillonnante et pleine de talents elle est résolue a en découdre avec les mensonges de l'histoire".
Ce mardi après-midi, le clip n'est plus visible sur le compte officiel Youtube de Nock Conrad. Le clip reste cependant visible sur le compte de plusieurs internautes.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus