VIDÉO. Après l'incendie qui avait ravagé le magasin, l'ouverture d'un Super U temporaire à La Tranche-sur-Mer

Publié le
Écrit par Quentin Carudel avec Fabienne Béranger
durée de la vidéo : 01min 58
Le 8 septembre dernier, le Super U de la Tranche-sur-Mer en Vendée était entièrement détruit apr un gigantesque incendie nocturne...Pas de blessés mais depuis l'impossibilité pour les habitants de faire leurs courses dans la commune...C'est désormais possible depuis ce mercredi matin grâce à un supermarché provisoire. ©Reportage de Quentin Carudel, Damien Raveleau et Marie-Catherine Georgelin

Le 8 septembre dernier, le Super U de la Tranche-sur-Mer en Vendée était entièrement détruit apr un gigantesque incendie nocturne. Pas de blessés mais depuis l'impossibilité pour les habitants de faire leurs courses dans la commune. C'est désormais possible depuis ce mercredi matin grâce à un supermarché provisoire.

Ils ont eu le droit à un accueil en fanfare ! Ce mercredi, à l'heure de l’ouverture, les habitants de la Tranche-sur-Mer ont retrouvé leur supermarché. Un moment de joie pour le personnel comme pour les clients, qui reprennent leurs habitudes.

"C'est drôlement bien agencé, pour nous qui sommes habitués au U, dit une cliente, il y a tout , un peu plus restreint mais il y a tout comme notre U".

"Maintenant, on cherche dans les rayons, explique un autre client, il faut se refaire aussi notre chemin habituel. On sera un peu plus longtemps ce matin".

Une heure avant l’ouverture, côté employés c’est le branle-bas de combat. On peaufine les derniers rayons et on vide les derniers cartons. Tout doit être prêt avant l’arrivée du public.

Malgré le stress, le personnel est content d’être de retour au travail après un mois de chômage technique.

"J'étais très impatiente de retrouver mon boulot que j'avais avant, explique Marie, une employée, c'est sûr que ça fait mal de perdre son boulot. Après c'était bien organisé, on a retrouvé assez rapidement un peu de boulot, on a tout préparé dans le U loisir. Donc franchement oui, c'est super bien".

Situé juste en face du supermarché calciné, cette grande surface provisoire de 900m² n’était pas équipée pour la vente de produits alimentaires. Il a donc fallu en trois semaines entièrement vider le local, et le remplir avec du matériel de récupération ou de prêt.



"Aujourd'hui, ce n'est que du libre service alimentaire, c'est-à-dire épicerie, liquide, droguerie parfumerie, un peu de bazar, piles, ampoules, premières nécessités, énumère Gérard Bregeon, le directeur du magasin, et tout le frais libre-service que l'on peut trouver en crémerie-charcuterie".



Ce supermarché provisoire devrait perdurer jusqu’au printemps, avant son éventuel agrandissement pour la prochaine saison estivale, puis la construction attendue d’un bâtiment dans deux ans.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité