Vendée-arctique : le point sur la course au 8 ème jour de mer

Le départ avait été donné le 4 juillet dernier. Les skippers avaient, pour des raisons sanitaires, rejoint chacun de leur côté la bouée au large des Sables d'Olonne. Il fallait éviter les rassemblements du public sur le port. La course Vendée-Arctique, a passé sa première semaine de mer. 
Jérémie Beyou à bord de son IMOCA Charal
Jérémie Beyou à bord de son IMOCA Charal © Imoca
De retour du grand nord, les 17 skippers (il y a eu 3 abandons depuis le départ) s'apprêtent à virer babord pour prendre la direction du point Gallimard, pile à l'ouest des Sables d'Olonne. 

Ils devraient y parvenir lundi, ce qui annonce une arrivée pour la nuit du 14 au 15 juillet. 

Les réglementations sanitaires étant ce qu'elles sont, il n'y a pas eu de départ en public, il n'y aura pas non plus d'arrivée en public. Seuls les trois premiers rejoindront le port des Sables d'Olonne à bord de bateaux qui iront les chercher au large. Les autres rejoindront leur port d'attache directement après avoir passé la bouée d'arrivée.
 
Les skippers sont attendus à la bouée d'arrivée dans la nuit du 14 au 15 juillet.
Les skippers sont attendus à la bouée d'arrivée dans la nuit du 14 au 15 juillet. © Imoca

C'est bien triste tout cela mais la course Vendée Arctique, première du nom et peut-être pas la seule, ce sera à la classe Imoca d'en décider, reste tout de même qualificative pour le Vendée Globe dont le départ est prévu pour le 8 novembre.

Dans l'après-midi de ce samedi, Jérémie Bayou menait le peloton devant Thomas Ruyant et Kévin Escoffier. Mais, en fin de journée, Samantha Davis, est passée de la 4ème à la 3ème place. Le groupe de tête est tel que tout change assez vite.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport vendée globe