Vendée Globe 2020 : “décision avant le 15 juin prochain” déclare Yves Auvinet

Le départ du dernier Vendée Globe aux Sables-d'Olonne, le 6 novembre 2016 / © Jean-Marie Liot - DPPI - Vendée Globe
Le départ du dernier Vendée Globe aux Sables-d'Olonne, le 6 novembre 2016 / © Jean-Marie Liot - DPPI - Vendée Globe

Annonce ce mardi d'Yves Auvinet, président de la SAEM Vendée, la structure qui chapeaute le Vendée Globe, le tour du monde à la voile, sans escales et sans assistance. Le départ de la 9ème édition est prévu le 8 novembre prochain. L'élu vendéen invité du 19/20 Grand Ouest ce mardi 5 mai.    

Par Guénolé Seiler

Devant les caméras de France 3, Yves Auvinet a confié "être toujours au travail avec la SAEM Vendée et la classe IMOCA" pour un départ du prochain Vendée Globe le 8 novembre, avec une décision définitive avant le 15 juin prochain afin d'acter définitivement la tenue du Vendée Globe 2020. 

Yves Auvinet qui déclare ne pas imaginer de Vendée Globe sans le trépied "course-média-public". "Je n'imagine pas de Vendée Globe 2020 sans village départ et sans présence du public" a t'il précisé dans cet interview enregistrée le mardi 5 dans l'après-midi. 


Le Vendée Globe 2020-2021 est ouvert à 34 skippers potentiels, mais certains et certaines doivent encore se qualifier.
 

Une course qualificative au départ de la Vendée le 4 juillet prochain 

Cette course préparatoire et qualificative au départ des Sables-d'Olonne devrait se substituer aux deux courses initialement prévues : The Transat ( Brest-Charleston) et New-York - Les Sables. Deux transats dont les départs devaient initialement être donnés  les 10 mai et 16 juin, avant d'être annulées pour cause de pandémie de coronavirus.

"La Classe IMOCA travaille depuis plusieurs semaines sur cette course, a précisé Yves Auvinet, sous réserve de validation par les autorités"    

Le départ devrait être donné directement en mer le samedi 4 juillet prochain, pour un parcours ( à préciser) dans l'Atlantique avant un retour aux Sables aux alentours du 14 juillet pour les plus rapides des skippers.  

Parallèlement, les skippers continuent à avancer sur la préparation de leurs bateaux. Ce mardi 5 mai, à Port-la-Forêt (Finistère), Nicolas Troussel a mis à l'eau son bateau Corum flambant neuf, c'est le dernier IMOCA à rejoindre la mer en vue du Vendée Globe 2020.
Le voilier IMOCA de Nicolas Troussel avant sa mise à l'eau à Port-la-Forêt (Finistère), le 5 mai 2020 / © Stéphanie Pasgrimaud - France Télévisions
Le voilier IMOCA de Nicolas Troussel avant sa mise à l'eau à Port-la-Forêt (Finistère), le 5 mai 2020 / © Stéphanie Pasgrimaud - France Télévisions



Plus au sud, aux Sables-d'Olonne, Arnaud Boissières travaille également à la mise à l'eau de son bateau. Le skipper basé en Vendée devrait participer en novembre prochain à son 4ème Vendée Globe consécutif.
Six femmes sont également candidates au départ de cette édition 2020 du Vendée Globe.
     

Sur le même sujet

Les + Lus