Vendée Globe : Kevin Escoffier récupéré par une frégate de la Marine Nationale, fin de navigation avec Jean Le Cam

L'opération de transfert de Kevin Escoffier depuis "Yes We Cam" vers la frégate de la Marine Nationale Nivôse a eu lieu dans la nuit du 5 au 6 décembre.
Elle est "réussie" malgré des conditions de mer formée s'est félicitée l'équipe de PRB. Le skipper fait maintenant cap vers la Réunion.

 
Le skipper Kevin Escoffier en sécurité à bord du navire Nivôse de la Marine Nationale, après voir quitté le voilier de Jean Le Cam
Le skipper Kevin Escoffier en sécurité à bord du navire Nivôse de la Marine Nationale, après voir quitté le voilier de Jean Le Cam © Paul-David Cottais - Marine Nationale / Défense
Après son sauvetage par Jean Le Cam depuis son bateau de survie à 600 milles dans le sud-ouest du cap de Bonne Espérance, voilà une autre bonne nouvelle pour Kevin Escoffier.

"Le skipper de PRB s'est d'abord jeté à l'eau avant d'être récupéré à bord d'un semi-rigide de la Marine Nationale (...) puis a été accueilli par l'équipage du Nivôse", précise l'équipe d'Escoffier.
 
Depuis samedi, Jean Le Cam et Kevin Escoffier étaient en "contact direct avec le capitaine de vaisseau Frédéric Barbe et le lieutenant de vaisseau Jérémie Lefebvre pour affiner un point de rencontre au milieu de l'océan Indien et effectuer la récupération du skipper de PRB", raconte l'équipe du skipper secouru. 
 
L'approche de la frégate et de "Yes We Cam" était très compliquée dans la journée de samedi, puis dans la nuit en raison des conditions météo extrêmes sur la zone: "le Nivôse naviguait en fin d'après-midi hier (samedi) dans une mer grosse et 40 nœuds de vent", précise PRB.

L'opération s'est finalement déroulée vers 3h10 du matin heure française en plein cœur de l'Océan Indien, dans le nord de l'île aux Cochons et de l'île de la Possession (par 40°15 Sud, 52°20° Est précisément).
 
Vendée Globe: Kevin Escoffier récupéré par une frégate de la Marine Nationale

"Kevin fait route vers la terre tandis que Jean Le Cam peut reprendre sa route en solitaire pour ce Vendée Globe" ajoute le communiqué.

Dans une mer démontée au large du Cap de Bonne Espérance, Escoffier avait dû abandonner son bateau, victime d'une importante voie d'eau, pour monter dans son radeau de survie, avant d'être récupéré sain et sauf  par Jean Le Cam dans la nuit de lundi à mardi 1er décembre.
 















 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile