Luçon : un élan de solidarité pour sauver 75 emplois

Publié le Mis à jour le
Écrit par D. Raveleau avec E. Soulard

Les entrepreneurs vendéens ne manquent pas d'imagination. Pour sauver une entreprise de 75 salariés crée en 1948 à Luçon, une trentaine de chefs d'entreprises locaux lui ont fait une avance sur trésorerie remboursable.

Franck Champain, nouveau dirigeant de Marchegay Technologies à Luçon (85) est soulagé. Il y a une semaine, fin octobre, ce fabricant de serres et de verrières était à deux doigts de mettre la clef sous la porte entraînant avec lui des emplois.



Pourtant, son carnet de commandes est plein, mais des gros chantiers en prévision demandent à l'entreprise vendéenne une avance de trésorerie pour acheter la matière première. Cette fois, les banques ne pouvaient pas suivre.



Pressé par l'urgence, l'entrepreneur décide de lancer une souscription à 24h de l'audience au tribunal de commerce… et c'est le miracle !



400 000€ sont récoltés en 12h la veille de l'audience au tribunal. 32 chefs d'entreprise locales se mobilisent très rapidement. Ils activent leurs réseaux et comme une évidence pour eux, chacun fait un chèque entre 1000 et 150.000€ remboursables dans trois mois.



L'avenir s'éclaircit pour cette entreprise vendéenne. Elle enregistre déjà 13 millions d'euros de commandes pour l'an prochain. Elle travaille notamment sur le projet de Xavier Niel, patron de Free ; un ensemble de 6000m2, sur la Halle Freyssinet à Paris qui accueillera la future locomotive de l'entrepreneuriat numérique français et ses 1000 start-ups.



E. Soulard, D. Raveleau, MC GEORGELIN

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité