Vendée : alerte aux physalies, un animal marin dangereux apparenté aux méduses

Les physalies attirent par leurs jolies couleurs mais elles représentent un réel danger si on les touche / © THIERRY CREUX - MAXPPP
Les physalies attirent par leurs jolies couleurs mais elles représentent un réel danger si on les touche / © THIERRY CREUX - MAXPPP

Plusieurs spécimens de physalies ont été repérés sur les plages vendéennes. L'agence régionale de santé a lancé un appel à la vigilance.

Par Christophe Amouriaux

Attention si vous décidez de faire une balade sur la plage en ce moment. L'agence régionale de santé (ARS) met en garde contre la présence de physalies sur le littoral de la Vendée. "Ne pas toucher ces animaux même morts". Ce sont les filaments qui sont très urticants. Ils peuvent faire de 15 à 40 mètres de long.

Quels sont les risques ?

Si vous touchez ces petits animaux marins qui peuvent ressembler à une méduse, vous risquez : des brûlures de la peau, des nausées, des vomissements ou encore une accélération du rythme cardiaque. Dans 10% des cas, des symptômes plus graves apparaissent et peuvent nécessiter une hospitalisation.

Conseils en cas de contact

En cas de contact, il faut retirer les tentacules collées à la peau, sans les écraser. L'ARS conseille d'appliquer de la mousse à raser (ou du sable sec) pour piéger les tentacules. Enlever ensuite la mousse avec un carton rigide ou le dos d'une carte de crédit en remontant vers le haut du membre. Rincer à l'eau de mer (ou du chlorure de sodium) de préférence tiède. Le vinaigre est déconseillé. Appliquer ensuite du froid. Ne pas mettre de pommade, de crème ou de gel.

En cas de piqûre, il est conseillé de consulter un médecin ou d'appeler le 15.
 

Sur le même sujet

Les + Lus