Vendée Globe : ils sont quatre ce lundi matin à avoir passé le Horn

C'est une étape mythique, la jonction entre le Pacifique et l'Atlantique, le point le plus au sud de l'Amérique du sud, le Cap Horn. Il est aussi réputé pour sa dangerosité, tempêtes, mer démontée, c'est un défi et une fierté pour ceux qui le longent. Ils sont quatre ce lundi matin à l'avoir passé.

C'est la première fois que Damien Seguin passe la Cap Horn, de quoi être fier !
C'est la première fois que Damien Seguin passe la Cap Horn, de quoi être fier ! © Damien Seguin - Groupe Apicil

Pour Damien Seguin (APICIL), c'est une première. Le skipper n'avait jamais "doublé" le Horn. 

"Un truc de fou, s'exclame Damien dans la vidéo du jour, mon premier Cap Horn, 4ème du Vendée Globe, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps en y pensant !"

Et pour fêter dignement l'événement, Damien fait sauter le bouchon de la demi bouteille de champagne qu'il avait emmenée exprès pour l'occasion, la tradition l'impose. Le liquide peine à sortir mais Damien secoue un peu. 

"Un peu pour le bateau, dit-il en versant quelques gouttes sur son voilier, un peu pour l'océan et un petit coup pour moi aussi."

Le skipper donne ensuite rendez-vous dans quelques semaines aux Sables d'Olonne après la remontée de l'Atlantique sud et de l'Atlantique nord. "Si tout va bien" ne manque-t-il pas de préciser.

durée de la vidéo: 01 min 22
Damien Seguin passe le Cap Horn ©Damien Seguin Apicil Vendée Globe

Devant lui, un premier Cap Horn aussi pour le troisième, Thomas Ruyant (LinkedOut) qui a passé la ligne symbolique à 1h40 (heure française) ce lundi matin. Pour les deux premiers de la course, Yannick Bestaven (Maître Coq IV) et Charlie Dalin (APIVIA), c'était déjà fait depuis dimanche.

Derrière ce groupe de tête, le peloton suivant est emmené par Benjamin Dutreux (5ème) devant Louis Burton, Jean Le Cam, Boris Herrmann, Maxime Sorel, Giancarlo Pedote et la première femme, Isabelle Joschke. Il s'apprêtent eux aussi à passer le Cap Horn pour entamer la remontée vers les Sables d'Olonne.

Un Cap Horn qu'Isabelle Joschke va passer avec des soucis sur un vérin hydraulique.

"Après une succession d'avaries ces derniers jours (perte d'aérien,gennaker déchiré), dimanche, en début d’après-midi, la skipper #MACSF a subi une avarie majeure avec la perte du vérin hydraulique placé sur la quille de l'IMOCA", a précisé ce lundi matin son équipe.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile