Vendée : huit ans après, un hommage aux victimes de la tempête Xynthia

Près d'une centaine de personne ont participé à une marche en hommage aux victimes de la tempête de 2010. / © Ahlam Noussair
Près d'une centaine de personne ont participé à une marche en hommage aux victimes de la tempête de 2010. / © Ahlam Noussair

Mettre entre parenthèse le feuilleton des expropriations et des assurances pour rendre hommage aux 29 morts de la nuit du 27 février 2010 : c'était la démarche d'une centaine de personne à la Faute-sur-Mer ce dimanche.

Par Simon Auffret

Vingt-neuf décès, en une nuit, dans les communes de La Faute-sur-Mer et l'Aiguillon-sur-Mer. Dans la nuit du 27 au 28 février 2010, la tempête Xynthia a fait passer les vagues bien au-delà du rivage, emportant avec elles des habitations de ce banc de terre du sud de la Vendée.

Le feuilleton judiciaire continue depuis, entre responsabilité d'élus et processus d'expropriation. Chaque année, l'hommage sonne comme une parenthèse pour certains proches, décidant de se rassembler pour se souvenir.

"On est en communion, on est une grande famille qui s'est créé malheureusement suite à cette catastrophe", explique Mireille Guillet, dont la mère est décédée en février 2010. La cérémonie a été simple, sans prise de parole hormis celle du préfet, venu dire les 29 noms des victimes de la tempête.

Des dépôts de gerbes ont été effectués devant la stèle érigée en hommage aux victimes. / © Ahlam Noussair
Des dépôts de gerbes ont été effectués devant la stèle érigée en hommage aux victimes. / © Ahlam Noussair

Officiels et élus étaient présents lors de l'hommage. / © Ahlam Noussair
Officiels et élus étaient présents lors de l'hommage. / © Ahlam Noussair

Reportage d'Ahlam Noussair et François Bobet, avec comme interlocuteurs :

  • Mireille Guillet, fille d'une victime de la tempête Xynthia
  • Renaud Pinoit, président de l'AVIF (association des victimes)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus