Procès sous très haute surveillance aux assises d'Avignon

Le procès de quatre hommes jugés en appel pour le braquage d'une bijouterie à Beaucaire en 2007 s'est ouvert lundi devant la cour d'assises d'appel du Vaucluse, à Avignon, sous la protection du Groupe d'Intervention de la police nationale.

Par avec Afp

Dominici et Jimenez encadrés par le GIPN

Cette mesure a été prise au vu de la personnalité de deux des accusés L'un, Jean-Baptiste Dominici est mis en examen dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un policier de la Brigade anti-criminalité à Vitrolles en 2011, l'autre Raphaël Jimenez, dont le nom a également été cité dans cette affaire, compte à
son actif "une évasion violente".
A l'ouverture de l'audience, Jean-Baptiste Dominici et Raphaël Jimenez, deux beaux-frères âgés de 36 ans, ainsi que David Bacha, 37 ans, issus de la communauté des gens du voyage sédentarisée, sont entrés dans le box encadrés par des hommes du GIPN.
A leurs côtés, Victor Guerdener, 29 ans, comparaissait libre.
Refusant d'être photographiés par les médias, les accusés sont apparus détendus et souriants, saluant les membres de leur famille venus nombreux dans la salle d'audience.

Une bijouterie braquée en septembre 2007

Les quatre hommes sont jugés en appel pour un vol à main armée commis le 25 septembre 2007 dans une bijouterie de Beaucaire. Sous la menace de pistolets automatiques, deux employées avaient remis des bijoux pour une valeur estimée à plus de 40.000 euros.
Les gendarmes avaient interpellé M. Jimenez et Dominici à leur arrivée au camp de Puget-sur-Argens (Var). Leurs complices présumés, David Bacha et Victor Guerdener, pourtant surveillés par les gendarmes, avaient réussi à prendre la fuite, et n'avaient
été interpellés qu'en 2008.


Un lien avec la mort d'Eric Lalès ?

En janvier 2011, la cour d'assises de Nîmes avait prononcé des peines d'emprisonnement de 8 ans à l'encontre de Guerdener, 13 ans pour Jimenez et 14 ans pour Bacha, qui avaient admis leur implication. Dominici, qui nie les faits, avait lui été condamné
à 15 ans de prison par défaut: il avait pris la fuite avant le verdict. Rattrapé puis rejugé l'année suivante, il avait écopé de 10 ans.
Les noms de Jean-Baptiste Dominici et Raphaël Jimenez apparaissent dans l'enquête sur la mort d'un policier de la Bac, Eric Lalès, en novembre 2011 à Vitrolles.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus