Pour le syndicat Synergie Officiers, le clip des Psy 4 de la rime "insulte" la police

Le clip du groupe de rap marseillais "Psy4 de la rime" mettant en scène l'affaire de la BAC nord de la cité phocéenne, "insulte (...) l'ensemble des policiers en les caricaturant comme des voyous", s'indigne vendredi le syndicat policier Synergie Officiers.

Dans un communiqué, le deuxième syndicat d'officiers "s'insurge contre un clip de rap qui, au prétexte de la pitoyable affaire de la BAC Nord, stigmatise et insulte la police et l'ensemble des policiers en les caricaturant comme des voyous".
Pour le syndicat, il s'agit d'un "énième acte de haine et de racisme anti-flic dans une ambiance déjà délétère qui voit exploser les agressions violentes contre les policiers". "Il est beaucoup plus glorifiant et surtout beaucoup moins dangereux pour les courageux auteurs de cette +chanson+ de s'attaquer aux policiers plutôt que de dénoncer haut et fort les vrais fléaux des cités de Marseille que sont le trafic de drogue, l'islamisme radical", s'indigne Synergie.

Communiqué de Synergie Officiers


Tourné par le marseillais Beat Bounce, le clip de six minutes visible sur internet met en scène un braquage par deux malfrats qui s'emparent d'un sac de billet chez une victime qui se révèle être un policier. Des paroles ("La BAC nord vend le teu-shi!"), un plan sur une "Une" du quotidien La Provence et un extrait de France Bleu confortent l'allusion à l'affaire de la Brigade anti-criminalité (BAC) du nord de Marseille, dissoute en octobre après la mise en cause d'une quinzaine de ses membres pour extorsion d'argent et de drogue.

Le groupe de rap se défend cependant d'avoir ciblé la police, l'affaire de la BAC n'étant, selon eux, qu'une trame pour évoquer Marseille et "faire prendre conscience aux gens de ce qui se passe ici".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police à marseille