Sommet européen : les aides alimentaires menacées

Les 27 chefs d'Etat européens se réunissent à Bruxelles, le 7 et 8 février, pour débattre du budget européen 2014-2020. Les importantes restrictions budgétaires, en particulier sur l'aide alimentaire, menacent la survie des associations caritatives.

© AFP
Chaque année, le nombre de repas servis par les associations caritatives augmente considérablement. Un constat qui n'empêche pas les 27 chefs d'Etat européens de menacer les aides allouées à ces associations. Car depuis hier, tous sont réunis, à Bruxelles, pour un sommet européen autour des économies budgétaires prévues pour 2014-2020.

Les dirigeants européens sont à la recherche de 40 milliards d'euros d'économie. Et c'est dans le Programme Européen d'aide aux plus démunis (PEAD), à l'initiative de Coluche, qu'ils devraient puiser. Le PEAD débloque, chaque année, 70 millions d'euros pour la France. Des fonds de financement qui permettent à 3,5 millions de personnes de se nourrir. Malheureusement, avec un budget européen réduit à 960 milliards d'euros (environ 30 milliards d'euros de moins que le précédent), le financement alloué à l'aide alimentaire baisse considérablement. D'après les chefs d'Etat, les pays européens pourraient gérer individuellement ces dépenses.

Un coup dur pour les Restos du Coeur qui servent plus de 115 millions de repas par an, ainsi que pour la Croix-Rouge qui en sert environ 50 millions, ou encore le Secours Populaire qui en sert plus de 180 millions tous les ans. Des associations qui survivent néanmoins grâce à des dons, toujours insuffisants.

Coup de projecteur sur les Restos du Coeur
A Marseille, ce sont plus de 22 867 personnes qui sont accueillies par les Restos du Coeur, pour 3 115 000 repas. Une action possible grâce à l'engagement de 1 150 bénévoles. 


Les Restos du Coeur dans les Bouches du Rhône

Afficher Restos du Coeur des Bouches du Rhône sur une carte plus grande
Centres de distribution alimentaire (Restos du Coeur) dans
le Vaucluse:
Apt - Avignon la Cabrière - Avignon Coubertin - Avignon Gare routière - Bollene - Carpentras - Le Pontet - l'Isle sur la sorgue - Mazan Mormoiron - Orange - Pernes les Fontaines - Pertuis - Vaison la Romaine - Valreas

le Var:
Barjols - Brignoles - Cuers - Draguignan - Fréjus - Grimaud - Hyeres - La Crau - La Garde - La Londe - Le Cannet - Le Lavandou - Le Muy - Sanary sur mer - Six Fours les Plages - Toulon - La Valette - La Seyne - Salernes

les Alpes de Hautes-Provence:
Barcelonnette - Digne les Bains - Forcalquier - Les Mees - Manosque - Oraison - Sisteron.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie crise économique vie associative