France3 Provence Alpes rend hommage à Camille Claudel

La sculptrice et soeur du poête Paul Claudel a fini sa vie dans un asile d'aliénés près d'Avignon. Soixante dix ans après sa mort, une exposition présente ses oeuvres dans un musée situé au sein de l'hôpital psychiatrique de Montfavet où elle a été internée.

La femme implorante de Camille Claudel.
La femme implorante de Camille Claudel.
En 1943, Camille Claudel est décédée à l'asile d'aliénés de Montdevergues devenu aujourd'hui l'hôpital de Montfavet. Elle avait 78 ans. La sculptrice y a été internée les 29 dernières années de sa vie.
Du 30 mars au 30 juin, 13 bronzes de l'artiste sont exposées dans un musée situé au coeur de l'hôpital, des oeuvres appartenant  à la petite nièce de l'artiste Reine-Marie Paris

Durant ses années d'internement, elle n'a jamais sculpté.
Durant ses années d'internement, elle n'a jamais sculpté.

.
Camille Claudel et la sculpture. (source wikipédia).

L'artiste a réalisé une cinquantaine de sculptures. Elle a détruit une partie de ses moules lors d'une crise de folie. Camille Claudel souffrait d'un délire de persécution.

Depuis son adolescence, Camille est passionnée par la sculpture et commence très jeune à travailler la glaise. Appuyée constamment par son père qui prend conseil auprès d'Alfred Boucher, Camille doit affronter la très forte opposition de sa mère, laquelle aura toujours une violente aversion pour cet art.
En 1882, alors que les Claudel séjournent à Wassy, Camille persuade sa famille d'emménager à Paris, à l'exception de son père retenu par ses obligations professionnelles. Cela, afin de perfectionner son art auprès des maîtres. Avec sa mère, sa sœur Louise, son frère Paul, elle habite au 135 bis, boulevard du Montparnasse de 1882 à 1886 puis occasionnellement au 31, boulevard de Port-Royal de 1886 à 18924. Ensuite Camille vit et travaille dans son atelier du 19 quai de Bourbon, dans l'île Saint-Louis de 1889 jusqu'à son internement en 1913, ce que rappelle une plaque souvenir apposée sur cette maison.
Elle suit, tout d'abord, des cours à l'Académie Colarossi. Par la suite, elle loue un atelier avec des étudiantes anglaises dont Jessie Lipscomb avec qui elle se liera d'une profonde amitié.
Camille a d'abord étudié avec Alfred Boucher. Celui-ci était à Paris pour mettre en place La Ruche, un phalanstère, une communauté d'artistes. Mais lorsqu'il part pour Rome et s'installe à la Villa Médicis afin d'honorer des commandes (il n' a jamais gagné le Prix de Rome, étant toujours arrivé en second, c'est seulement à l'aide de la fortune amassée grâce aux commandes de l'état – notamment la Piété Filiale –, qu'il peut entreprendre ce voyage) il demande à Auguste Rodin de le remplacer pour son cours de sculpture qu'il donne au groupe de jeunes filles. Ainsi Camille et Rodin font connaissance. Elle en fut sa muse et sa maîtresse.

L'artiste a été internée à Montfavet durant 29 ans
L'artiste a été internée à Montfavet durant 29 ans


L'exposition est un événement pour l'hôpital psychiatrique de Montfavet.

Cette exposition dont les oeuvres sont issues de la collection privée de la petite nièce de Camille Claudel,Reine-Marie Paris,  est aussi l'occasion de mettre en évidence tout le travail réalisé dans les ateliers artistiques et thérapeutiques des sept ateliers de cet hôpital psychiatrique. Des ateliers qui accueillent environ 500 patients. Ceratins d'entre eux présente une pièce de théâtre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
médias
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter