L'Italien Origone tout près du record du monde de ski vitesse à Vars

Simone Origone - photo Afp Gérard Julien
Simone Origone - photo Afp Gérard Julien

L'Italien Simone Origone a été tout près de battre son propre record du monde de ski de vitesse à Vars, où les skieurs les plus rapides du monde s'étaient donné rendez-vous cette semaine.

Par avec Afp

248,174 km/h

Origone a atteint mercredi la vitesse de 248,174 km/h, tout près de son propre
record à 251,4 km/h, établi en 2006 aux Arcs. Il a du même coup battu le record de la piste détenu en 243,902 km/h depuis 1999 par le Français Philippe Billy, l'un des pionniers de la discipline. Jeudi, la dégradation des conditions météorologiques, avec de nouvelles chutes de neige, n'a pas permis de lancer de nouvelles tentatives. Mais "si la météo le permet, et avec l'engagement de la station de Vars, nous nous réservons la possibilité d'organiser une nouvelle tentative la semaine prochaine", a annoncé à l'AFP Philippe Billy, l'un des organisateurs.

23 records personnels battus 

Simone Origone, 33 ans, actuelle star de la discipline, a devancé son frère cadet
Ivan (244,286 km/h) et le jeune (21 ans) Français Simon Billy, fils de Philippe,
qui a confirmé son potentiel en atteignant 240,405 km/h. Au total, pas moins de 23 records personnels ont été battus par les 27 skieurs présents pendant les quatre jours de compétition sur la piste de Charbières, actuelle piste la plus rapide du monde avec ses 98% d'inclinaison au départ situé à 2.750 m d'altitude.
"Nous sommes à la fois satisfaits des performances obtenues et déçus de ne pas
avoir vu le record du monde tomber", a commenté Philippe Billy. "Mais cela prouve tout le potentiel de cette piste qui a été reconfigurée", a-t-il ajouté.

Chez les femmes, la Française Karine Dubouchet, 41 ans, l'une des trois meilleurs mondiales (record à 242,26 km/h), a atteint 226,181 km/h, battue par la Suédoise Sanna Tidstrand (record à 242,59 km/h) qui a été flashée à 232,401 km/h.

Sur le même sujet

Les + Lus