Cet article date de plus de 8 ans

Les sages-femmes ne se sentent pas considérées

Mouvement de grève ce mercredi des sages-femmes de la fonction publique. Celles qui gèrent les accouchements difficiles, les grossesses à risque et qui prennent en charge si besoin la réanimation du nouveau-né estiment que leur responsabilité n'est pas reconnue.
Les sages-femmes aimeraient être davantage reconnues. Elles estiment que de lourdes responsabilités pèsent sur leurs épaules et demandent une revalorisation de leur salaire. En début de carrière, leur salaire brut ne dépasse pas 1650 euros. ( Consulter leur statut).

Ce mouvement national de grève concerne les sages-femmes de la fonction publique. Elles sont 23 000 en France. 


Reportage dans une maternité à Toulon :




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social santé