Marseille : des chercheurs marseilais ont mis au point un oeil de mouche artificiel

L'oeil artificiel mesure 15 mn de diamètre
L'oeil artificiel mesure 15 mn de diamètre

Son nom, CurVace. Le premier oeil de mouche artificiel a été créé avec la participation de deux de l'Institut des Sciences du Mouvement  de Marseille. Il permettra à des robots de se déplacer seuls sur terre et dans les airs.

Par Robert Papin

Stéphane VIOLLET et Franck RUFFIER sont deux chercheurs de l'équipe Biorobotique de l'Institut des Sciences du Mouvement (UMR 7287)  du CNRS et de l' Université d'Aix-Marseille.
Les deux scientifiques ont travaillé en collaboration avec des chercheurs du Laboratory of Intelligent Systems et des chercheurs allemands du de l'institut d'optique Fraunhofer  à Iena.
Ce capteur optique est composé de lentilles spéciales qui permettent un champ visuel horizontal de 180° et vertical de 60°.
Ce premier œil composé (à facettes) artificiel fonctionnel  Nommé CurvACE équipe déjà quelques robots aériens d’une vision panoramique unique grâce à seulement quelques centaines de pixels.
CurvACE a été conçu par cinq équipes européennes incluant notamment des bioroboticiens de l’Institut des Sciences du Mouvement et un électronicien du Centre de physique des particules de Marseille. Publiée en ligne sur le site de la revue Proceedings of the National Academy of Science la semaine du 20 mai 2013, cette découverte permettra de mieux comprendre la vision des insectes mais aussi de perfectionner les  capteurs visuels pour la robotique.


Sur le même sujet

Les + Lus