Deux femmes mises en examen pour proxénetisme aggravé à Toulon

© VALERY HACHE / AFP
© VALERY HACHE / AFP

Elles exploitaient la misère d'une dizaine de jeunes prostituées originaires des pays de l'Est. Elles-mêmes prostituées, ces deux femmes roumaines ont été mises en examen à Toulon et placées en détention provisoire.

Par Olivia Malongo avec AFP

Deux Roumaines de 28 et 33 ans, qui exploitaient la misère de prostituées originaires des pays de l'Est, ont été mises en examen à Toulon et placées en détention provisoire pour proxénétisme aggravé, extorsion de fonds et violences en réunion.

Elles frappaient les filles à coup de chaussures

Elles-mêmes prostituées, elles n'hésitaient pas à frapper régulièrement, notamment à coup de chaussures, leurs "recrues", une dizaine de jeunes filles âgées d'à peine 20 ans, afin d'asseoir leur autorité et de récupérer l'argent des passes. Ces dernières étaient hébergées dans des hôtels, ou très souvent des squats, dans des conditions insalubres.

Des violences sur les riverains

L'enquête, confiée à la Sûreté départementale de Toulon, a débuté après l'arrestation de plusieurs d'entre elles pour racolage et des plaintes de riverains en raison du bruit lié au mouvement incessant autour des filles, prises en charge par les clients dans leur véhicule. Les voisins se sont également plaints de violences exercées par les deux proxénètes présumées.

Sur le même sujet

Les + Lus