Les salariés de LFoundry ont bloqué le péage de La Barque (A8) ce matin

La société d'Autoroute a demandé aux policiers d'intervenir.
La société d'Autoroute a demandé aux policiers d'intervenir.

Les salariés de la fonderie de silicium LFoundry située à Rousset ont de nouveau manifesté tôt, ce jeudi matin, au péage de La barque près d'Aix-en-Provence pour sauver leurs emplois et leur entreprise. Cette filiale d'un groupe allemand est en redressement judiciaire depuis la fin juin.

Par Robert Papin

Une quarantaine de salariés de l'entreprise ont procédé à une distribution de tracts au péage de La Barque sur l'A8 près d'Aix-en-Provence pour sensibiliser les automobilistes à la situation de leur entreprise en proie à des difficultés financières. 600 emplois sont en jeu.
Selon Patrick Chini, délégué syndical et secrétaire du comité d'entreprise : "Lfoundry comptait 707 salariés en avril 2013. Actuellement, les CDD ne sont pas renouvelés ; ce qui signifie que 87 emplois ont été supprimés, et que nous serons bientôt uniquement 620 à essayer de défendre notre entreprise avec une moyenne d'âge de 42 ans".
L'entreprise a cumulé 20 millions de dette et met en cause Atmel qui selon les salariés n'honorerait pas ses promesses de commandes. De son côté Atmel déclare avoir rempli 100% des obligations contractuelles qui avaient été convenues, et ce jusqu'en mai 2013.

Une délégation a été reçue au Ministère du Redressement productif

les représentants Sud et CFDT des salariés de LFoundry (ex-Atmel), sont sortis hier du ministère du Redressement productif avec le sentiment d'être moins seuls dans leur combat. ils ont été reçus par un collaborateur d'Arnaud Montebourg pendant près de 3 heures. "Nous avons vraiment senti la volonté du gouvernement et des mandataires de faire prendre à Atmel ses responsabilités et de le faire revenir à la table des négociations, a expliqué Jean-Yves Guerrini représentant CFDT.
Pour ce qui concerne la dette de 20 millions, les représentants du gouvernement se sont engagé à ce qu'une partie de l'endettement (15 millions) ne soit réglée que lorsque la situation économique sera rétablie.
Par ailleurs, un repreneur se serait manifesté.
Une nouvelle réunion pourrait  se tenir début septembre à Bercy avec cette fois-ci les dirigeants d'Atmel. Le député Aixois, Jean-David Ciot (PS) et Jean-louis Canal, maire socialiste de Rousset rapellent qu'Atmel a reçu 500 millions d'aides publiques depuis 1997.


Une plainte déposée pour détournements de fonds

les syndicats ont aussi rappelé au gouvernement qu'une plainte avait été déposée pour détournements de fonds - estimés à plus de 20 M€ par les syndicats - contre LFoundry. Car si la société faisait face à d'immenses difficultés financières, elle aurait, entre autres, fait remonter pas loin de 15 M€ de management FEES (sorte de frais de gestion) à sa maison-mère en Allemagne en trois ans. 


Reportage de Thierry Bezer, Joseph Lovett et de Christian Herregods
Action des salariés d'LFoundry

 

Sur le même sujet

Interview premier français

Les + Lus